Bruxelles veut créer un site sécurisé de gestion des flux migratoires

Ariane Beky
25 novembre 2003 à 00h00
0
L'exécutif européen a annoncé mardi avoir transmis au Conseil et au Parlement européen une proposition en faveur de la création d'un réseau sécurisé d'information et de coordination sur les migrations de populations.

Antonio VITORINO, commissaire européen chargé de la justice et des affaires intérieures, est à l'initiative de ce projet de réseau accessible sur le web aux seuls services des Etats membres de l'UE en charge de la gestion des flux migratoires.

« Une coopération efficace entre les autorités des Etats membres compétentes par l'échange en temps réel d'informations sur un site web sûr ne peut être établie qu'au niveau communautaire », a précisé Bruxelles dans son communiqué.

« La valeur ajoutée » de la proposition de la Commission est celle du partage des informations qui, actuellement, « ne sont pour la plupart disponibles qu'au niveau national ou font l'objet d'un échange entre Etats membres par des voies informelles ou plutôt obsolètes », a insisté l'exécutif européen.

La proposition de Bruxelles définit les modalités de base de ce réseau, et introduit un mécanisme de gestion du système placé sous la responsabilité de la Commission, assistée d'un comité consultatif pour la gestion et le développement du système.

Il existe au niveau européen, depuis mai 1999, un système d'alerte rapide pour la transmission d'infos concernant l'immigration clandestine et les filières de passeurs. Malheureusement, ce système n'a pas répondu aux attentes des Etats membres en la matière.

C'est pourquoi, un plan global du « Conseil de lutte contre l'immigration clandestine et la traite des êtres humains dans l'Union européenne », a été adopté le 28 février 2002, en vue de transformer l'ancien système en un site intranet sécurisé.

La Commission a donc créé un premier « réseau d'information et de coordination » accessible en ligne sur le système CIRCA (Communication and Information Resource Centre Administrator) de l'exécutif européen.

Il s'agit d'un espace de travail virtuel accessible sur le web à des groupes fermés d'utilisateurs. Cet espace est principalement destiné à faciliter l'échange d'informations sur « les tendances » en matière de flux migratoires clandestins ou irréguliers.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page