WiFi : Bouygues Telecom signe avec Excilan

Jérôme Bouteiller
25 novembre 2003 à 00h00
0
Doit-on parler de WMVNO (Wireless Mobile virtual Network Operator) ? Afin de répondre aux demandes de ses clients professionnels, l'opérateur cellulaire français Bouygues Telecom, spécialisé dans la technologie GSM, annonce un partenariat avec Excilan, une société spécialisée dans l'agrégation de Hotspots WiFi.

Basée au Luxembourg, Excilan donne accès à un réseau de plus de 2700 hotspots à travers le monde dont près de 250 pour la France avec des WISP comme Adaël Wireless, All Telecom, HotCafé, InternetSansFil, KastWireless, M.B.I., Meteor Networks, S.R.I., TekWorld, TLC mobile, Visacom, Walan, WiFiSpot ou encore WiFix.

Outre l'agrégation, Excilan permet également le paiement de ses communications WiFi au moyen d'un simple téléphone mobile, qui permet non seulement l'identification du client mais également la facturation directement par son opérateur cellulaire.

En signant avec Excilan, Bouygues Telecom offre en tout cas à ses clients une solution provisoire intéressante, en attendant l'ouverture effective de son réseau Edge au printemps 2004, et surtout de son réseau UMTS au cours de l'année 2005.
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top