CertEurope mutualise la certification avec C@rteurope

Ariane Beky
21 novembre 2003 à 00h00
0

A l’occasion du salon de la Sécurité Informatique 2003, l’opérateur de services de certification CertEurope lance un service de certification mutualisée.

CertEurope, opérateur de services de certification (OSC), primé en octobre dernier lors du Forum européen des tiers de confiance pour son projet d'expertises judiciaires en ligne, a annoncé jeudi le lancement du service C@rteurope.

Dédié aux entreprises, comme aux organisations professionnelles et aux associations, ce service de certification mutualisée permet de sécuriser les échanges électroniques, et ce à travers l'utilisation de certificats électroniques.

Ainsi, les structures concernées ne sont pas obligées de créer leur propre autorité de certification. Pour accéder au nouveau service développé par CertEurope, elles doivent y adhérer. C@rteurope devient alors leur « autorité d'enregistrement » assurant la gestion, la délivrance et la révocation de certificats électroniques, et ce suivant la politique définit par CertEurope pour cette offre.

C@rteurope entre dans la catégorie des autorités de certification « de classe 3+ ». Le service a pour vocation « de réunir différents acteurs économiques qui souhaitent délivrer à leurs partenaires et à leurs membres des certificats numériques leur permettant de s'authentifier pour développer des échanges avec des tiers via Internet, de manière légale et sécurisée », a expliqué la direction de CertEurope dans un communiqué.

Les certificats C@rteurope sont remis à l'abonné « à la suite d'un entretien en face-à-face et après vérification de ses pièces d'identité et justificatifs professionnels », a précisé CertEurope. Le certificat est intégré à une carte à puce ou à une solution de type « ikey » (clé USB).

Les entreprises peuvent ainsi assurer la maîtrise juridique et administrative de délivrance des certificats numériques. De leurs côtés, les utilisateurs munis de leur certificat C@rteurope peuvent signer électroniquement des e-mails, accéder à des sites web sécurisés, effectuer ses téléprocédures, etc.

« Avec C@rteurope permet aux communautés professionnelles qui y adhèrent de conserver la maîtrise de l'enregistrement des abonnés et de nous confier les aspects techniques de la certification numérique pour se concentrer elles, sur leur cœur de métier », a ajouté Philippe FABRE FALRET, Président du directoire de CertEurope.

La société met en place le service C@rteurope à partir de 50 certificats, pour un prix de 60 euros par certificat et par an, support cryptographique (carte à puce et lecteur ou clé USB) inclus.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top