GeoConcept sort une version enrichie de son outil de géomarketing

Ariane Beky
17 novembre 2003 à 00h00
0
GeoConcept SA, spécialiste européen des systèmes d'information géographique (SIG), commercialise la nouvelle version de sa solution de géomarketing : GeoConcept Sales & Marketing.

Cet outil sauvegarde des scénarii d'analyse et, grâce à des assistants d'édition, prend en charge la réalisation d'études et l'édition automatisée de cartes.

Sales & Marketing croise l'information géographique avec des données socio-comportementales, par exemple celles de l'INSEE ou de Consodata, afin de « faire parler » les cartes (aide à l'implantation d'un magasin, identification de zones de chalandise, localisation pour une campagne marketing, etc.)

La nouvelle version de GeoConcept Sales & Marketing permet la création automatique de zones de chalandise pour un ou plusieurs points de vente. Par ailleurs, ces zones sont désormais fractionnées en trois « sous-zones » (primaire, secondaire et tertiaire).

GeoConcept SA a également intégré à sa solution de nouveaux outils pour la mise en page, et amélioré la lisibilité de l'interface en redessinant les vignettes.

Par ailleurs, GeoConcept Sales & Marketing s'appuie sur l'outil d'analyse spatiale Miner for GeoConcept, qui permet de croiser des données hétérogènes et de les analyser grâce à une méthode de « scoring ».

« Le géomarketing est une des applications des SIG qui génère pour les utilisateurs un retour sur investissement particulièrement rapide », affirme Eric LANZI, Président de GeoConcept SA.

Ce sentiment est partagé par Chronopost International, un des clients de l'éditeur, dont la direction déclare : « Avec les solutions proposées par GeoConcept, l'analyse multicritères de nos territoires est possible, car elle est exécutée sur une base géographique commune et normalisée ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top