P2P : La RIAA lance 80 nouvelles plaintes

31 octobre 2003 à 00h00
0
La RIAA remet ça !

Après avoir déposé plainte contre 261 particuliers en septembre dernier dans le cadre d'une campagne contre la copie illégale de fichiers musicaux, la RIAA (Recording Industry Association of America) a lancé le 30 octobre 2003, à la veille d'Halloween, de nouvelles plaintes aux Etats-Unis.

L'organisation américaine qui défend les intérêts des majors de l'industrie du disque (Warner Music Group, Universal Music, Sony Music, EMI et BMG) a signalé avoir « déposé 80 plaintes jeudi devant plusieurs juridictions à travers le pays. »

Ces poursuites auraient fait suite à plus de 200 lettres d'avertissement envoyées par la RIAA il y a quinze de jours à des particuliers soupçonnés d'avoir diffusé chacun « une moyenne de 1000 fichiers musicaux protégés par droits d'auteur, afin que des millions d'inconnus sur Internet puissent les copier gratuitement. »

Ces titres ayant été diffusés « sans autorisation » à travers des sites Internet d'échange gratuit de fichiers musicaux (peer-to-peer), tel KaZaA.

124 des 200 destinataires des avertissements de la RIAA auraient pris contact avec l'organisation « en émettant le souhait de solder les réclamations sans dépôt de plainte. »

LA RIAA a précisé avoir réglé à l'amiable plus d'une centaine de cas, en contrepartie du versement d'une amende, d'après la presse US. En septembre dernier, le Président de la RIAA, lui-même, Cary SHERMAN, a expliqué que certains dossiers avaient été réglés à l'amiable pour la somme de 3000 dollars chacun.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page