Avec WiMax, Intel s'attaque à la boucle locale

Par
Le 29 octobre 2003
 0

Tout en poursuivant le développement de WiFi, Intel dévoile WiMax, une nouvelle technologie réseau destinée plus particulièrement à la boucle locale

Quelle technologie télécom sera en mesure de couvrir le dernier kilomètre ? Tout en poursuivant le développement de la technologie WiFi avec sa gamme de puces Centrino, la société américaine Intel affiche son soutien à l'association WiMax (Worldwide Interoperability for Microwave Access), chargée de promouvoir le standard IEEE 802.16, une nouvelle technologie réseau destinée plus particulièrement à la boucle locale.

Technologie hertzienne, WiMax utilise une bande de fréquence située entre 2.1 et 11 Ghz, dispose d'un débit théorique de 70 Mbits/seconde par cellule et atteint une portée allant de plusieurs centaines de mètres jusqu'à 50 km selon Intel.

A mi chemin entre les technologies de boucle locale radio et le wifi, WiMax pourrait donc intéresser les opérateurs disposant déjà d'infrastructures télécoms (GSM, câble, ADSL) mais voulant proposer une liaison locale à plus haut débit à leurs clients. WiMax pourrait donc concurrencer l'UMTS, augmenter la portée des réseaux ADSL, en particulier dans les zones rurales, relayer une connexion satellitaire bidirectionnelle ou encore permettre aux opérateurs filaire de proposer de la téléphonie IP sans-fil.

Meilleure couverture, plus haut débit, coûts réduits, WiMax est donc séduisant. Reste à convaincre les équipementiers comme Alcatel de proposer cette technologie à leurs clients opérateurs, à lancer la production de terminaux de réception compatibles et surtout s'assurer que l'Etat, après avoir exigé des milliards pour les licences UMTS, ne voit pas dans cette nouvelle bande de fréquence un futur impôt providentiel...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top