Le "Java Windows" obtient un sursis de 9 mois

Par
Le 10 octobre 2003
 0

Sun accorde un délai supplémentaire de 9 mois à Microsoft pour qu'il supprime sa Java Virtual Machine de Windows

La satisfaction des clients vaut bien un petit retard. Sun a décidé d'accorder un délai supplémentaire de 9 mois à Microsoft pour qu'il supprime sa Java Virtual Machine de Windows.

"Conscients de la nécessité d'une transition en douceur pour les développeurs et les entreprises utilisatrices de MSJVM, Microsoft et 51 Incorporated ont conclu un accord pour prolonger la prise en charge de MSJVM dans Windows jusqu'au 30 septembre 2004. " précisent les deux sociétés dans un communiqué commun.

" L'ultime finalité de cette entente est de protéger les intérêts de nos clients mutuels " a déclaré Chris Jones, vice président pour de la division Windows Client chez Microsoft. " Ces derniers ont désormais un an pour mettre en œuvre des stratégies de migration. Durant toute cette période, Microsoft s'engage à prendre en charge les clients avec des outils de migration et des informations de transition. "

Pour Rich Green, vice président du groupe Sun Developer Platforms chez Sun Microsystems. " Le remplacement global de MSJVM représente un engagement primordial. Cet accord donne aux clients le temps nécessaire pour mener à bien cette phase de transition, avec l'assurance que Microsoft continuera de fournir les mises à jour critiques de MSJVM. "

Fidèle à ses habitudes, Microsoft avait développé sa propre machine virtuelle Java pour Windows, n'offrant pas une compatibilité totale avec des applications tierces écrites en J2EE. Sun avait donc décidé d'attaquer Microsoft mais les deux entreprises avaient finalement conclu un accord à l'amiable, selon lequel Microsoft devait retirer sa JVM de Windows et en proposer une nouvelle, entièrement compatible avec les recommandations de Sun.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top