Bouygues Telecom ouvre un chaîne charme sur le i-mode

Jérôme Bouteiller
29 septembre 2003 à 00h00
0
Après avoir fait le succès du Minitel, le Rose s'attaque au téléphone. A l'occasion du lancement de son système de contrôle parental, l'opérateur cellulaire français Bouygues Telecom annonce l'ouverture d'une chaîne "charme" officielle sur son kiosque mobile multimédia i-mode.

Cette nouvelle chaîne charme i-mode compte actuellement 3 services, édités par des grands noms de la presse érotique : Playboy, Newlook et Lui. Optant pour la fourchette haute en matière de tarification, les services sont commercialisés 3 euros par mois.

Bien que ces services soient l'occasion pour l'opérateur de lancer son système de contrôle parental, la présence d'une telle chaîne est plutôt une surprise car Martin BOUYGUES, PDG du groupe Bouygues, avait lui même annoncé, lors du lancement du i-mode, qu'il ne souhaitait pas que son nom soit associé à ce type de contenus.

Les contenus roses pour téléphones existent depuis déjà plusieurs années sur le WAP, via les portails des opérateurs ou des sites indépendants. Par contre, aucun éditeur n'a encore lancé de service de ce type sur Gallery, le nouveau kiosque multi-opérateurs inauguré par Orange cet été.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Tesla a livré plus de 88 000 véhicules électriques au 1er trimestre 2020
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
scroll top