Régis NACFAIRE : "Xyleme déploie l'outil de gestion du contenu éditorial de Time Out sur ses sites l

01 juin 2018 à 15h36
0
AB - Bonjour Régis NACFAIRE. Comment a évolué la stratégie internationale de Xyleme, éditeur français de solutions de recherche et d'intégration de contenus XML, ces six derniers mois ?

RN - Bonjour. Nous avons décidé il y a un an d'investir sur le marché britannique en dédiant un ingénieur commercial à temps plein sur ce marché, opérant de Paris.

Cette démarche nous a amené à signer avec le groupe Time Out (www.timeout.com) pour ses sites de Londres et de New York, et avec Deutsche Bank à Londres.

L'ampleur des affaires en cours sur ce marché nous a décidé d'ouvrir un bureau à Londres et d'embaucher un ingénieur avant-vente sur place, opérationnel depuis la semaine dernière.

Par ailleurs, nous n'excluons pas des opérations de croissance externe sur le marché britannique.

AB - Sur quels grands projets travaille Xyleme actuellement ?

RN - Outre le support à nos clients déjà installés comme Le Monde ou le groupe Moniteur, nous déployons en ce moment les installations de la solution de gestion de l'ensemble du contenu éditorial de Time Out sur ses sites londonien et new-yorkais.

Nous avons en outre signé à la rentrée un important projet de gestion du contenu informationnel d'un grand groupe pétrolier.

Il est important de souligner ici que nos équipes de développement et service font un travail remarquable pour déployer en temps et en qualité les projets signés.

AB - Les nouveaux partenariats engagés par Xyleme, notamment avec Inxight, permettent-ils à votre entreprise de mieux affronter la concurrence de sociétés américaines telles que Autonomy et Documentum ?

RN - Notre solution inégalée d'intégration et de recherche de contenu multi sources et multi formats ne se positionne pas en concurrence des offres plus traditionnelles des acteurs de la gestion documentaire.

Par ailleurs, nos partenariats avec Inxight que vous citez, à vocation internationale, ou ceux , tout aussi importants, avec Temis, Sinequa, Go Albert, Mondeca ou Lingway, complètent en effet notre offre en matière de recherche sémantique et d'analyse linguistique, nous positionnant de manière unique sur le marché.

AB - Les entreprises en France sont-elles désormais plus sensibles aux contenus dynamiques ? Préfèrent-elles investir dans des solutions XML plutôt que dans des BDD relationnelles ?

RN - Oui effectivement nos clients souhaitent une solution capable de gérer de façon dynamique des flux entrants de données, accessibles à tout instant.

Le débat ne se pose pas en termes de choix de bases XML ou relationnelle qui est un débat d'informaticien. La question qui se pose est comment interroger de façon simple, rapide et précise une masse d'informations qui croît de façon exponentielle.

La réponse révolutionnaire apportée par Xyleme à ce défi tire parti de la structure existant déjà dans le contenu et révèle tout le potentiel.

Il est vrai que notre solution se base sur des technologies XML mais ce qui compte, ce sont les bénéfices de la solution vue du côté utilisateurs.

AB - Régis NACFAIRE, je vous remercie.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MusicMatch lance son serveur Musical
Bouygues Telecom ouvre un chaîne charme sur le i-mode
La carte d'identité électronique sera opérationnelle en 2006
Dernière ligne droite du concours...
Plus d'images du MiTAC Mio 8390 exposé à Computex 2003
MusicMatch lance son serveur Musical
Bouygues Telecom ouvre un chaîne charme sur le i-mode
La carte d'identité électronique sera opérationnelle en 2006
Dernière ligne droite du concours...
Plus d'images du MiTAC Mio 8390 exposé à Computex 2003
Haut de page