Déjà 700.000 transactions par mois pour les services premium d'AOL

0
Tout en multipliant les offres de contenus et services exclusifs, AOL semble également s'intéresser au principe du kiosque surtaxé, ouvert à des partenaires. Après les services à la carte de Wanadoo, Club-Internet ou Tiscali, tous basés sur la technologie w-ha / iPin, c'est au tour d'AOL de dévoiler ses services premium, basés sur la technologie "microbilling" développée en partenariat avec 123multimedia.

Tout comme pour ses concurrents, les achats effectués en ligne sont directement débités sur le compte de l'abonné AOL (plafond de 15 € par transaction et de 30 € par mois). Ce nouveau service semble séduire les internautes puisque AOL revendique déjà une activité de 700.000 transactions mensuelles, réalisée avec seulement 12 éditeurs (123Multimédia, Anxa, L'argus, Astrocenter, Copains d'Avant, Le Diet, , Quedesjeux.com, RTL, Serencontrer.com, e-TF1 et Webhelp).

Christian Grellier, directeur général de e-TF1 souligne : "très bien conçue, la solution de micropaiement AOL a été déployée sur notre site en moins de trois semaines. Nous croyons beaucoup au nouveau mode de règlement intégré très facile à utiliser qui devrait lever certains freins à l'égard du paiement en ligne".

Louis Roncin, président-directeur général d'AGL, éditeur de Serencontrer.com affirme : "sur notre service commun AOL Rencontres, la solution de micropaiement AOL est en ligne depuis plusieurs mois. Les premiers résultats sont excellents puisqu'AOL Services Premium représente déjà 50 % du chiffre d'affaires d'AOL Rencontres".

Fabrice Boutain, président-directeur général d'Anxa déclare : "le service AOL Services Premium est une réussite car il offre une valeur ajoutée évidente à l'abonné : 35 000 clients ont déjà testé leur quotient intellectuel ou émotionnel en utilisant la solution de micropaiement AOL".

Philippe Besnard, vice-président en charge des services interactifs d'AOL en France déclare : "AOL Services Premium répond à deux objectifs : renforcer le lien avec les abonnés AOL en leur offrant un accès facilité à de nouveaux services de qualité et développer une source additionnelle de revenus pour l'entreprise".

Encore marginal, si on le compare à l'accès internet, le contenu premium progresse néanmoins d'années en années, aidé par le succès des SMS. Entre la musique payante, les solutions de messagerie améliorées (+ stockage, - spam, - virus) ou encore les services de mise en relation, ce secteur devrait atteindre un CA de 5.4 milliards de dollars d'ici 2007 selon l'institut américain Jupiter Research.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page
Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires