Lionel PONS, Président de MCO : "Nous travaillons sur trois domaines, la GED, le CRM et enfin le CTI

Ariane Beky
23 septembre 2003 à 00h00
0

Créée en 1994 par Lionel PONS, la société Lyonnaise MCO se positionne sur le marché de la "valorisation des informations", de la GRC à la GED.

AB - Monsieur PONS, bonjour. Quelles étaient vos motivations lorsque vous avez fondé MCO en 1994 ?

LP - La création de MCO en 1994 faisait suite à un constat quant à la demande croissante des entreprises de se doter d'outils leur permettant de collecter et de stocker des informations concernant leurs clients. Nous nous sommes rapidement aperçus que nous étions comme Monsieur Jourdain, nous faisions de la CRM sans le savoir !!

AB - MCO est à la fois prestataire de services et éditeur de logiciels. Quels sont les principaux domaines d'expertise de votre société ?

LP - C'est vrai que nous avons les deux casquettes. Mais pas chez tous nos clients. Certains préfèrent voir une seule tête et éviter ainsi la sempiternelle partie de ping-pong entre l'intégrateur et l'éditeur, d'autres ont l'habitude de travailler avec un prestataire maison et c'est ce prestataire qui intègre notre solution.

MCO possède trois domaines d'excellence : La GED, la CRM et enfin le CTI. A dire vrai, nous avons acquis au fil du temps les compétences nécessaires à la mise en place de solutions sur canaux multiples et c'est ce qui fait aujourd'hui notre force et nous distingue de nos concurrents.

Quand on regarde bien, en France, il n'y a pas beaucoup de sociétés sur le marché qui allient un savoir faire dans des technologies telles que la téléphonie, la gestion des télécopies, le routage automatique d'e-mails, l'archivage en ligne, la relation client, etc.

Lors de nos présentations, il est clair que ce qui séduit nos clients, c'est notre démarche et l'assurance qu'ils perçoivent dans notre maîtrise des techniques présentées. Nous n'avons pas prétention, comme certains confrères, à vouloir démontrer au client que nous connaissons son métier mieux que lui. Nous avons bien compris que nos clients ne nous ont pas attendus pour savoir de quoi il retournait dans leurs spécialités !!

La nôtre, c'est la mise en place de solutions multi-canal dans le cadre de la relation client et cela, il paraît que nous le faisons bien. Chez MCO, nous n'avons pas d'offre "Conceptware", nos solutions sont éprouvées.

AB - Votre entreprise a sorti une suite logicielle pour PME, "Zen Solutions", couvrant à la fois la gestion de la relation clients, et la gestion électronique de documents. Quels sont les atouts techniques et fonctionnels de cette suite ?

LP - La suite Zen Solutions a été conçue comme un ensemble de modules, il y en a plus de 23 et 2 autres en préparation, qui se complètent et interagissent.

Autour des modules de base, module d'administration, module desk, etc., peuvent se greffer d'autres éléments qui permettront de suivre le client au gré de l'évolution de ses besoins.

Zen Solutions n'est pas une solution "sur mesure", c'est une solution "au fur et à mesure" !

Par exemple, nous avons dernièrement mis en place chez un de nos clients exerçant dans le BtoC, le dernier né de la solution, le module VOICE MAIL. Celui-ci consiste à pouvoir récupérer sous format de fichiers sonores - extension .wav - les messages vocaux laissés par les clients aux chargés d'affaires. Ces messages vocaux seront ensuite traités par Zen Solutions comme n'importe quel élément multimédia du dossier client.

A l'origine de son projet, notre client n'avait pas souhaité intégrer cette fonctionnalité afin de laisser le temps aux utilisateurs d'appréhender les nombreuses autres fonctionnalités mises en œuvre. Depuis, les utilisateurs se sont appropriés le produit et ils en redemandent !!

D'autre part, l'autre grande force de Zen Solutions est son adaptabilité. Zen solutions fonctionne avec les bases de données MySQL, ORACLE, SQL SERVER ainsi que DB2.

Zen Solutions existe en mode C/S mais également en mode Web. Zen Solutions fonctionne également en multilingue, chaque utilisateur pouvant disposer d'une interface adaptée à ses besoins.

Enfin, le paramétrage de Zen Solutions permet une mise en place rapide et ne nécessitant pas des budgets d'intégration démesurés.

AB - Pouvez-vous détailler votre grille tarifaire pour les 4 éditions GED, CRM, ASP, CTI, et les 3 packs "métier" de ces Zen Solutions ?

LP - Notre grille tarifaire varie en fonction des modules implémentés ainsi que du mode d'utilisation du logiciel.

Licences par poste, licences flottantes, licences par utilisateurs nommés, paiement à l'usage, tous ces éléments sont définis lors de la phase de négociation avec le client et permettent généralement une bonne adéquation entre le budget du client et notre grille tarifaire.

D'après nos clients, nos prix sont compétitifs et se situent dans le marché actuel. Par exemple, le module Zen Phone, bandeau téléphonique CTI, est vendu entre 30 et 90 euros l'unité.

Concernant la suite CRM, le prix "clés en main" de la solution se situera entre 500 et 1500 euros la licence utilisateur, le différentiel étant dû au nombre de canaux de communication mis en œuvre (téléphonie, numérisation, e-mail, etc.)

AB - Sur quels grands projets travaille MCO actuellement ?

LP - Actuellement, nous travaillons simultanément sur plusieurs projets d'envergure. Pour le compte d'ORANGE, nous sommes entrain de finaliser une application pour traiter les flux 'courrier' et 'télécopie' ; ceci avec des volumétries conséquentes, l'unité d'œuvre étant la dizaine de milliers.

Pour UTIM (une mutuelle du centre de la France), nous venons de mettre en production notre pack Mutuelle sachant que ce pack contient également un module de calcul de tarification ainsi qu'un module d'édition de devis.

AB - Quels sont les atouts de MCO par rapport aux offres mid-market des multinationales Siebel et Microsoft ?

LP - Nous ne rencontrons jamais SIEBEL. La raison en est simple, dans la pratique, SIEBEL ne s'intéresse que très peu aux PME même si leur discours en ce sens dit le contraire. D'autre part, il est clair que les budgets associés à la mise en œuvre de ce type de solution ne sont pas à la portée de tous.

De plus, l'enlisement, voire l'arrêt, de certains projets de CRM "pharaoniques" conduit les clients à plus de rigueur dans leur choix et donc à moins d'écoute envers les sirènes...

L'offre MICROSOFT ne nous inquiète pas et j'avoue que je demande à voir. Je jugerai sur pièce.

AB - Comment se positionne MCO face à des sociétés telles que la française e-Deal (suite CRM open source 100% web) et l'américaine Salesforce.com (CRM sous forme de services en ligne) ?

LP - Les offres d'E-DEAL ou de Salesforce me semblent intéressantes mais peut-être prisonnières de leur concept "tout web".

Le web, c'est bien mais pas pour tout. Je pense notamment aux outils permettant l'usage de média tels que le fax, les scanners ou la téléphonie. Dans ce type de solutions, l'architecture web n'est pas adaptée, loin de là.

AB - Quelles sont les perspectives de MCO à moyen terme sur les marchés du CRM et de la GED ?

LP - L'avenir se présente bien pour MCO. 2002 a été un excellent crû pour nous et 2003, à défaut d'être excellent, sera bon. 2004 nous semble très prometteur dans la mesure ou, depuis l'annonce de la sortie de Zen Solutions, plusieurs sociétés nous ont contactés afin de nouer des relations d'affaires avec nous.

Il semble que l'aspect modulaire et multi plates-formes de notre solution soit un "plus" déterminant pour leur démarche.

Notre filiale canadienne vient également d'entamer des pourparlers plus qu'intéressants avec deux partenaires intégrateurs oeuvrant sur le territoire nord-américain. Nous espérons pouvoir en effectuer l'annonce d'ici à la fin de l'année.

AB - Lionel PONS, je vous remercie pour ces observations.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top