Mediaplazza retient la solution VoiceXML de Converge Online

Jérôme Bouteiller
22 septembre 2003 à 00h00
0

Editeur de contenus pour téléphones mobiles, l'éditeur français Mediaplazza annonce avoir retenu la solution VoiceXML de Converge Online

Du nouveau dans l'internet vocal. Editeur de contenus en marque blanche pour téléphones mobiles (sonneries, logos, jeux java, ...), l'éditeur français Mediaplazza annonce avoir retenu la solution VoiceXML "SoPhone" de Converge Online pour sa plate-forme européenne de services téléphoniques interactifs.

SoPHONE est une plate-forme logicielle de classe opérateurs, basée sur VoiceXML 2.0 permettant le déploiement non seulement de services vocaux interactifs mais aussi de services SMS/SMS+ (exclusivité SoPHONE) et multimodaux (combinant vocal, SMS, Wap et I-mode).

"Nous avons été très impressionné par les avantages de la solution VoiceXML de Converge Online. Dès que le serveur Converge Online a été installé, il n'a fallu à nos équipes que quelques heures pour lancer un nouveau service vocal interactif sur la plate-forme" indique Eric Gautier, PDG de Mediaplazza.

Face à Idylic et sa plate-forme Phonic, Converge Online élargit donc son portefeuille de clients qui compte déjà des entreprises comme , Filmbox, Orange, DioraNews ou encore Mobilabs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top