"Orange Treo 600" : nouvelle référence sur le marché des smartphones ?

Par
Le 17 septembre 2003
 0

Après un premier smartphone Windows, Orange élargit sa gamme avec le Treo 600 de Handspring, un smartphone utilisant le système d'exploitation Palm OS

Du nouveau pour les mobinautes professionnels. Après le SPV, un premier smartphone sous Windows Mobile, l'opérateur cellulaire Orange élargit sa gamme et annonce le lancement en exclusivité du Treo 600 de Handspring, un smartphone utilisant le système d'exploitation Palm OS.

Loin des premiers Treo 180 et 270, dont l'aspect extérieur n'était pas forcément très convaincant, ce nouveau Treo 600 est incontestablement une réussite fonctionnelle même si il reste des progrès à réaliser sur l'aspect imagerie.

Au niveau matériel, le Treo 600 est vraiment compact (11,2 x 5,74 x 2,2 cm) s'appuie sur un processeur ARM à 144 MHz, 32 Mo de mémoire, un port d'extension SD et un écran tactile 160 x 160 pixels. Le smartphone de Handspring embarque une caméra VGA mais les photos sont assez décevantes et ne remplaceront pas un appareil dédié. Le véritable "plus" du Treo est incontestablement son clavier, Azerty pour la version française, assez facile à utiliser et proposant une myriade de raccourcis pour accéder aux principales fonctions de l'appareil. Notons également un bouton dédié pour couper tous les sons (sonnerie, alertes sonores, etc..) ou encore un autre pour éteindre l'écran et économiser une batterie 1 800 mAh d'une autonomie toutefois très confortable. Techniquement compatible avec un lecteur MP3, le Treo 600 dispose d'un mini-haut parleur relativement puissant, d'une prise stéréo mais d'un simple casque-oreillette "mono".

Au niveau logiciel, le Treo 600 est un "palm", c'est à dire qu'il s'appuie sur le système d'exploitation Palm OS 5, édité par PalmSource, qu'on retrouve actuellement sur sa gamme Tungsten. Handspring a néanmoins apporté de nombreuses améliorations parmi lesquelles on peut noter l'intégration du navigateur web "Blazer", capable de reformater une page web, une amélioration de la messagerie SMS avec l'arrivée des émoticônes et d'une fonction "tchat", afin de suivre une conversation avec un même interlocuteur, un système d'icônes contextuels pour utiliser de manière intuitive la fonction téléphonie, un accès simplifié aux contacts du carnet d'adresses en tapant simplement une suite de caractères ou encore des boutons personnalisables pour accéder à un contact, un site web ou encore une application. Le Treo 600 est livré avec un CD-Rom, incluant des Visionneuse Word et Excel de Document2Go, quelques utilitaires et quelques jeux. Destiné avant tout aux professionnels, le Treo 600 est par contre relativement limité sur le plan multimédia et ne dispose pas de logiciel de retouche d'image ou de lecteur MP3 mais ces applications peuvent toutefois être téléchargées auprès d'éditeurs tiers. (Handspring devrait offrir des licences PocketTunes à ses clients enregistrés).

Tout comme le SPV, ce Treo 600 est un smartphone commercialisé en exclusivité par Orange et l'opérateur a ajouté quelques fonctionnalités intéressantes pour ce produit avec une interface graphique spécifique et surtout deux nouvelles fonctions : Orange Backup, permettant une sauvegarde différentielle de ses données sur un serveur web, et Orange Update, permettant de récupérer éléments de personnalisations (fonds d'écrans et sonneries) ou applications sur un site de téléchargement.

Destiné à séduire les utilisateurs d'ordinateurs de poche à la recherche d'une solution "tout-en-un", le Treo 600 sera commercialisé début octobre à un prix particulièrement compétitif allant de 399 à 459 €uros, en fonction de l'abonnement téléphonique choisi chez Orange. Malgré ses quelques défauts (pas de bluetooth, pas de java, caméra médiocre, fonction MP3 perfectible), l'appareil s'avère hyper fonctionnel et pourrait devenir la nouvelle référence sur le segment des Smartphones en détrônant le Sony Ericsson P800.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top