Un tribunal de NY confirme la prime de 20 M$ de JM Messier

16 septembre 2003 à 00h00
0
Le parachute doré redevient d'actualité. Selon l'arbitrage d'un tribunal new-yorkais, Jean-Marie MESSIER, l'ex PDG du conglomérat Vivendi Universal peut légalement toucher la prime de 20.5 M$ qu'il s'était auto attribuée dans des conditions douteuse, avec l'aval de deux administrateurs mais sans celui de l'ensemble du conseil d'administration de sa société.

Dirigé désormais par Jean-René FOURTOU, le groupe Vivendi Universal entend mettre en oeuvre "tous les moyens de droit à sa disposition pour s'opposer à ce versement, dont l'appel de ce jugement avec suspension de l'exécution"précise le groupe dans un communiqué diffusé lundi soir.

Après de longs mois de silence, le quotidien économique LesEchos devrait publier ce mardi un entretien avec Jean-Marie Messier, dans lequel ce dernier demande à VU le "respect de sa signature". Un comble pour un homme qui s'était publiquement prononcé contre les golden parachutes pour les grands PDG, mais qui semble s'être lourdement endetté personnellement, en achetant des actions de sa propre société... J2M semblait avoir cru à son propre mythe.
Modifié le 18/09/2018 à 14h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Comparatif des meilleurs PC portables pour les créatifs (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables HP (2021)
Apex Legends : une version mobile annoncée par Electronic Arts
Comparatif des meilleurs PC portables de 13 pouces (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables 2-en-1 (2021)
Comparatif des meilleurs PC portables Asus (2021)
PlayStation Store : Sony renonce à la fermeture de sa boutique sur PS3 et PS Vita
Incendie du datacenter OVH à Strasbourg : retour sur une catastrophe moderne
Fitbit dévoile Luxe, un bracelet connecté aux allures de bijou
Forfait mobile : derniers jours pour profiter de l'offre B&You 200 Go à moins de 15€
Haut de page