Un tribunal de NY confirme la prime de 20 M$ de JM Messier

Jérôme Bouteiller
16 septembre 2003 à 00h00
0
Le parachute doré redevient d'actualité. Selon l'arbitrage d'un tribunal new-yorkais, Jean-Marie MESSIER, l'ex PDG du conglomérat Vivendi Universal peut légalement toucher la prime de 20.5 M$ qu'il s'était auto attribuée dans des conditions douteuse, avec l'aval de deux administrateurs mais sans celui de l'ensemble du conseil d'administration de sa société.

Dirigé désormais par Jean-René FOURTOU, le groupe Vivendi Universal entend mettre en oeuvre "tous les moyens de droit à sa disposition pour s'opposer à ce versement, dont l'appel de ce jugement avec suspension de l'exécution"précise le groupe dans un communiqué diffusé lundi soir.

Après de longs mois de silence, le quotidien économique LesEchos devrait publier ce mardi un entretien avec Jean-Marie Messier, dans lequel ce dernier demande à VU le "respect de sa signature". Un comble pour un homme qui s'était publiquement prononcé contre les golden parachutes pour les grands PDG, mais qui semble s'être lourdement endetté personnellement, en achetant des actions de sa propre société... J2M semblait avoir cru à son propre mythe.
Modifié le 18/09/2018 à 14h13
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
scroll top