OpenText rachète Gauss pour 11 millions de dollars

Par
Le 08 septembre 2003
 0

Spécialiste de la gestion de contenu web, la société canadienne OpenText annonce le rachat de son concurrent allemand Gauss Interprise pour 11 M$

Après les ERP, la gestion de contenu est-elle la future "killer app" pour les entreprises ? Spécialiste de la gestion de contenu internet, intranet et extranet, la société canadienne Open Text Corporation annonce le rachat de son concurrent allemand Gauss Interprise pour 11 millions de dollars

Techniquement, une filiale détenue à 100% par Open Text achètera les actions de Gauss en accord avec certains des actionnaires qui détiennent 73% des parts. Open Text estime que l'accord sera conclu au second trimestre de l'année fiscale 2004.

?Cet accord nous apporte l'expertise de Gauss et la possibilité d'intégrer deux technologies leader complémentaires?, a déclaré Tom Jenkins, Chief Executive Officer d'Open Text. ?Une fois que nous aurons conclu l'accord, nous travaillerons avec l'équipe de Gauss pour réaliser les opérations d'intégration, tout en continuant de supporter les clients de Gauss. Sur le long terme, nous serons très bien positionnés pour délivrer la suite la plus complète d'ECM du marché correspondant à l'attente des clients en terme de solutions intégrées.?

?En rejoignant Open Text, un leader des solutions de Collaboration et de Gestion de Contenu, nous pouvons offrir de nouvelles applications, support et services à nos clients? a déclaré Ron Vangell, Chief Executive Officer de Gauss. ?C'est clairement la bonne direction pour nos deux sociétés pour nous positionner et réaliser une forte croissance dans un secteur du marché du logiciel qui change rapidement.?

Après les rachats successifs de Virage par Autonomy pour 25 millions de dollars puis de iManage par Interwoven pour 171 millions de dollars cet été, cette nouvelle opération accélère le mouvement de concentration dans le paysage de l'ECM ou "Enterprise Content Management" qui compte également des acteurs comme Vignette, Documentum ou le français Noheto.

Après la mode des progiciels de gestion, destinés avant tout à gérer des chiffres, de nombreux analystes anticipent l'explosion d'un marché de logiciels professionnels destinés à gérer des mots ou des idées, avec des fonctions de messagerie, de publication, de collaboration, d'analyse sémantique ou encore de recherche.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top