Affaire SCO : La communauté Linux contre attaque

Jérôme Bouteiller
21 août 2003 à 00h00
0
Le Pinguin contre attaque. Après avoir étudié les arguments du groupe américain SCO, la communauté Linux affirme que le code incriminé serait parfaitement libre de droit.

Pour mémoire, SCO est le nouveau propriétaire du code UNIX, développé dans les années 70 par At&T. SCO affirme que Linux reprend des éléments du code UNIX et réclame le paiement de licences à des géants de l'informatique comme .

Selon les premières observations de la communauté Linux et en particulier du célèbre Linus Thorvald, les lignes de code incriminées remonterait précisément à 1973 et auraient été diffusée initialement par AT&T sous licence BSD, l'une des premières licences libres, compatibles avec le développement du projet GNU-Linux.

Si elle s'avérait juste, cette observation pourrait non seulement anéantir les prétentions de SCO sur Linux mais également se retourner contre la société américaine en remettant en cause les licences commerciales sur UNIX dont une partie du code serait libre ! L'informatique serait-elle en train de revivre la vieille histoire de l'arroseur arrosé ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top