Affaire Linux : IBM contre-attaque SCO

Par
Le 08 août 2003
 0

IBM, concepteur de solutions soft & hardware, contre-attaque dans l'affaire qui l'oppose à l'éditeur de logiciels SCO à propos de l'OS libre et gratuit Linux.

Le torchon ne cesse de brûler entre les sociétés américaines 17, géant informatique, et l'éditeur de logiciels SCO Group (ex-Caldera Systems) à propos du système d'exploitation libre et gratuit Linux et du code source sur lequel celui-ci est basé.

Jeudi 7 août 2003, Big Blue (www.ibm.com) a annoncé avoir intenté une action en justice aux Etats-Unis contre le groupe SCO (www.sco.com) dans l'espoir que soit réglée en sa faveur une épineuse question de propriété intellectuelle.

La plainte de Big Blue répond à celle déposée en mars 2003 par SCO. Le détenteur des droits de l'OS Unix accusait la société IBM de s'être appropriée la technologie Unix afin de l'intégrer à ses propres systèmes Linux.

SCO Group réclamait 1 milliard de dollars à IBM pour violation de secrets commerciaux et industriels, rupture de contrat et concurrence déloyale.

Pour sa part, IBM affirme que son adversaire a pris des libertés avec quatre de ses brevets et n'a pas respecté la licence publique générale pour GNU/Linux. IBM a déposé sa plainte devant un tribunal de l'Utah, Etat où est installé le siège social de SCO Group.

La direction d'IBM estime par ailleurs que l'éditeur SCO a limité la croissance de ses activités en annonçant qu'il était prêt à résilier la licence Unix qui se trouve à la base d'AIX, la version Unix signée IBM.

Il est loin le temps où SCO et IBM collaboraient au développement d'une version 64 bits de Unix pour les Processeurs Itanium d'Intel !

SCO a signalé dès jeudi dans un communiqué que la société allait continuer à exiger une licence pour les versions de Linux qui ne respectent pas ses droits de propriété intellectuelle...

"La contre-attaque d'IBM est une tentative désespérée pour détourner l'attention des faiblesses de son modèle économique Linux. Elle reprend les mêmes allégations creuses présentées par 113 en début de semaine", a déclaré la direction de SCO.

Red Hat, distributeur américain d'une version de Linux, a déposé une plainte lundi 4 août 2003 auprès d'une cour fédérale, afin d'obtenir l'annulation des demandes de SCO.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top