Le gouvernement fait un premier bilan sur la diffusion des TIC

11 juillet 2003 à 00h00
0
Après avoir annoncé lundi une prochaine campagne visant à promouvoir l'usage de l'ordinateur à domicile, le Premier ministre a réuni jeudi 10 juillet 2003, pour la première fois depuis la constitution de son gouvernement, le Comité interministériel pour la société de l'information.

Le CISI n'avait pas été réuni depuis trois ans ! Cette année, avec l'appui de la Direction du développement des médias, Claudie HAIGNERE, ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies, a préparé un menu copieux.

Le Comité a été l'occasion, huit mois après la présentation du plan RESO 2007, de faire un premier bilan sur l'état "de la diffusion et de la démocratisation des technologies de l'information" en France.

Le développement de l'accès Internet haut débit auprès d'un plus large public a été positivement influencé par la baisse des tarifs d'interconnexion ADSL (asymmetric digital Subscriber line) et, plus modestement, par la suppression de la taxe sur les paraboles pour l'accès par satellite. Autre bonne nouvelle de l'année 2002 : La libéralisation des réseaux WiFi (accès sans fil).

Par ailleurs, les modalités d'intervention des collectivités locales dans les réseaux de télécommunications ont également été libéralisées, et le fonds de soutien aux technologies alternatives (4 millions d'euros sur trois ans) a été décidé en CIADT (Comité interministériel pour l'aménagement et le développement du territoire).

Parallèlement à ce bilan, le Premier ministre a réitéré son soutien au projet de loi pour la confiance dans l'économie numérique (LEN), au projet sur les communications électroniques et au projet sur les droits d'auteurs et droits voisins, ayant pour principal objectif l'adaptation de la législation française au droit communautaire.

Jean-Pierre RAFFARIN a par ailleurs souligné l'engagement du gouvernement français dans la préparation du prochain Sommet mondial de la société de l'information organisé par l'ONU.

Enfin, le CISI a décidé de mettre en oeuvre une politique en faveur du développement du télétravail, et de donner "une nouvelle impulsion" à la politique de formation gratuite à Internet dans les espaces publics numériques.

En revanche, les propositions de nouvelles mesures en faveur de l'équipement des foyers en micro-ordinateurs (maillon faible français) ne seront pas précisées avant 2004, avec échéance au mois de février.
Modifié le 18/09/2018 à 14h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'AFOM souligne l'impact positif du mobile sur l'économie française
Fujitsu dévoile un second médiaphone 3G sous Symbian
L'ADSL ne satisfait qu'un internaute sur deux
Une e-Toile est née, le CNRS dévoile sa grille informatique
L'AFOM souligne l'impact positif du mobile sur l'économie française
L'AFOM souligne l'impact positif du mobile sur l'économie française
Fujitsu dévoile un second médiaphone 3G sous Symbian
L'ADSL ne satisfait qu'un internaute sur deux
Une e-Toile est née, le CNRS dévoile sa grille informatique
L'AFOM souligne l'impact positif du mobile sur l'économie française
Haut de page