L'AFOM souligne l'impact positif du mobile sur l'économie française

11 juillet 2003 à 00h00
0
Besoin de reconnaissance ? L'association Française des opérateurs mobiles, regroupant Orange, Bouygues Telecom et SFR, vient de publier une étude, réalisée par le cabinet TERA Consultants, dans laquelle elle souligne l'impact positif du téléphone cellulaire sur l'économie française depuis 10 ans.

Sur la dernière décennie, les opérateurs cellulaires ont ainsi généré un chiffre d'affaires cumulé de 58.6 milliards d'euros (dont 20% va directement dans les poches de l'état sous forme de TVA), un chiffre comparable avec celui de l'industrie aéronautique. La téléphonie mobile a également crée 21.000 emplois directs chez les opérateurs et 100.000 emplois indirects chez les principaux partenaires des opérateurs.

L'AFOM estime que la téléphonie mobile a généré 31 milliards d'euros de valeur ajoutée au cours des dix dernières années et même 62 milliards d'euros en incluant la VA de ses partenaires.
Qualifiée de "décennie glorieuse", en référence à la période de forte croissance des trente glorieuses, ces dernières années ont également vu les capacités des réseaux être multipliées par 100, le coût des appels être divisé par 5, sans parler des terminaux dont le poids a été divisé par 50.

Bref, au delà du succès technique ou commercial, l'industrie du téléphone mobile semble être en mal de reconnaissance, dans un pays où les pouvoirs publics se plient en quatre pour vendre un airbus ou sauver une exploitation agricole, mais où l'industrie télécom n'a été perçue que comme une vache à lait lors de la piteuse aventure des licences UMTS. La République numérique de Jean-Pierre RAFFARIN serait-elle ingrate avec ses champions ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le gouvernement fait un premier bilan sur la diffusion des TIC
Une e-Toile est née, le CNRS dévoile sa grille informatique
Fujitsu dévoile un second médiaphone 3G sous Symbian
L'ADSL ne satisfait qu'un internaute sur deux
SmartCanal, architecte du e-learning, gagne le Languedoc Roussillon
Le gouvernement fait un premier bilan sur la diffusion des TIC
Fujitsu dévoile un second médiaphone 3G sous Symbian
L'ADSL ne satisfait qu'un internaute sur deux
Une e-Toile est née, le CNRS dévoile sa grille informatique
SmartCanal, architecte du e-learning, gagne le Languedoc Roussillon
Haut de page