Sony DreamWorld 2003 ira à Paris

23 juin 2003 à 00h00
0
L'engouement pour les technologies de l'information est-il le même en France et au Japon ? Après une première édition à Yokohama, le géant japonais des équipements électroniques et des contenus audiovisuels a choisi la France et Paris pour son évènement "Sony Dream World 2003".

Organisé les 5 et 6 septembre au palais des congrès de Paris, cet évènement vise les 50 000 visiteurs et entend dévoiler la richesse du groupe Sony, présent aussi bien dans l'électronique et l'informatique (PC, PDA, console de jeux, téléviseurs, chaînes hi-fi, baladeurs, téléphones mobiles etc...) que dans les contenus audiovisuels avec ses filiales Sony Pictures (ex Columbia) et Sony Music (ex-CBS), rachetée à la fin des années 80.

Cherchant à devenir un champion de la future économie du divertissement, Sony a néanmoins du mal à établir de véritables synergies entre ses différentes activités. Interrogé par NetEconomie.com, Philippe Poels, PDG de Sony France, reconnait que le groupe reste pour le moment un simple conglomérat mais qu'il entend devenir un "fournisseur global de solutions et services pour la société du divertissement" et qu'il cherche à se renforcer dans l'univers du logiciel afin de réduire sa dépendance au couple Windows/Intel.

Dix ans avant le boom de la neteconomie et les rêves de rapprochement capitalistique entre opérateurs et éditeurs de Jean-Marie MESSIER ou Steve CASE, Sony avait également pris un pari similaire en réunissant le monde du matériel et celui des contenus. Dix ans plus tard, le bilan reste donc mitigé...
Modifié le 18/09/2018 à 14h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Gemplus va fournir 10 million de cartes SIM à China Unicom
Nouveau départ pour la mobile payment service association
France Telecom oublie les USA et séduit la bourse
Test complet et nombreuses photos du Mitac Mio 8380
SPV e100 (sortie anglaise) : le 7 juillet !
Gemplus va fournir 10 million de cartes SIM à China Unicom
Nouveau départ pour la mobile payment service association
France Telecom oublie les USA et séduit la bourse
Test complet et nombreuses photos du Mitac Mio 8380
Grenoble Ecole de Management gagne son pari européen !
Haut de page