"Safer Internet" : L'Union européenne durcit le ton !

01 juin 2018 à 15h36
0
Le Parlement et le Conseil ont adopté la proposition de Bruxelles visant à prolonger sur deux ans le plan d'action communautaire "pour un Internet plus sûr", a annoncé la Commission européenne mercredi.

Ambitieux ou paternaliste le plan "Safer Internet" ?

A l'heure actuelle, l'Internet est accessible depuis un PC, un "laptop", ou un assistant numérique compatible WiFi, ou bien encore depuis un téléphone mobile de nouvelle génération.

Ces nombreux supports permettent à un public toujours plus large d'accéder à des contenus en ligne variés, contenus parfois "illicites et préjudiciables", à caractère pédophile, xénophobe...

Pour traiter de cette question "sensible", le plan d'action européen
"encourage l'autoréglementation, établit l'étalonnage comparatif des systèmes de filtrage et de classement, et soutient un réseau européen de centres de sensibilisation pour un Internet plus sûr".

Erkki LIIKANEN, commissaire européen chargé des entreprises et de la société de l'information, défend cette approche : "Il est important que tout le monde, les parents en particulier, comprenne Internet, et notamment la manière dont les enfants peuvent l'utiliser".

Le programme prorogé tient compte de l'évolution du marché des TIC (Internet mobile), du développement des jeux en ligne, du transfert de fichiers "peer-to-peer", et enfin "de toutes les formes de communication en temps réel comme le chaT et la messagerie instantanée", a précisé M. LIIKANEN.

Bruxelles lancera ses premiers appels à propositions dans le cadre du plan d'action "Safer Internet" dès le mois de juillet.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Crédit Lyonnais surfe sur la vague de l'interactif vocal
RealNetworks lâche MusicNet et casse les prix sur Rhapsody
Nouveaux titres chez AIM Productions
Yannick LEVY, DiBcom :
Un opérateur Suédois pour le Tanager
Le Crédit Lyonnais surfe sur la vague de l'interactif vocal
RealNetworks lâche MusicNet et casse les prix sur Rhapsody
Nouveaux titres chez AIM Productions
Yannick LEVY, DiBcom :
Astraware se met au Smartphone avec 3 nouveaux jeux
Haut de page