Objectif divertissement pour les nouveaux médiaphones Sony Ericsson

20 septembre 2018 à 15h39
0
Après le P800, conçu pour les professionnels, le constructeur nippo-suédois Sony Ericsson dévoile ses nouveautés pour le grand public à l'occasion du salon allemand du CeBit.

Première nouveauté, le T310, est destiné à prendre le relais du T300 pour environ 250 euros. Disposant d'une façade interchangeable, ce téléphone se veut "fun" et visera plus particulièrement les adolescents. WAP, GPRS et MMS, le T310 sera avant tout vendu comme une mini-console de jeux car Sony Ericsson a installé pour la première fois sur son produit la plate-forme "Mophun", développée par Synergy Links, qui compte déjà une trentaine de titres, dont une version de "Tony Hawk 's Pro Skater 4" commercialisée exclusivement avec ce téléphone.

Destiné à faire de l'ombre au Nokia 7250 et à prendre le relais du T68i, le T610 sera vendu environ quand à lui 450 euros. Tout comme le P800, ce médiaphone sera équipé d'une mini-caméra intégrée pour envoyer des MMS, disposera des technologies GPRS, bluetooth, Java et MMS. Malgré la compacité du produit, Sony Ericsson a tenu à installer un excellent écran, plus grand que sur le T68, qui affichera 65536 couleurs. Avec le T610, Sony Ericsson inaugure également une nouvelle interface graphique, dérivée de celle du T68i, baptisée "QuickShare", dont l'objectif est de renforcer l'ergonomie avec des liens contextuels pour simplifier au maximum toute opération (emettre un appel, envoyer un MMS, etc...). Comme le T310, le T610 est équipé de la plate-forme Mophun mais pourra aussi recevoir des jeux J2ME.

Désormais cinquième constructeur mondial derrière Nokia, , Samsung et Siemens, Sony Ericsson mise donc sur ses nouveautés pour compléter sa gamme et retrouver sa part de marché. Selon Pierre PERRON, directeur général de Sony Ericsson pour la France, la stratégie du constructeur est de proposer non seulement des terminaux mais également des applications et surtout des contenus à ses clients. La marque provilégiera 3 grands types d'applications : l'imagerie (prise de photos, traitement de l'image, effets spéciaux, envoi de MMS), le loisir (jeux, musique, personnalisation, surf, messagerie) et la connectivité (bluetooth, gprs, laisison PC, memorystick).

Toujours selon Pierre PERRON, qui présentait également un prototype de Z1010, le premier médiaphone UMTS de la marque, tous les futurs terminaux Sony Ericsson devraient disposer d'un écran 176*220 pixels et 65.536 couleurs, de sonneries polyphoniques, du bluetooth, du MMS, de Java et d'un port d'extension MemoryStick Duo.

Contrairement à Nokia, Sony Ericsson devrait donc utiliser avec modération le système d'exploitation européen Symbian, présent uniquement sur le P800 destiné au marché professionnel. Une bonne nouvelle pour Microsoft ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Eptica sort la V5 de M>WebTouch, solution de web call center
IBM software veut accompagner le développement des web services
Directinet, spécialiste des données 'conso', lance Defiquiz.com
L'Afghanistan officialise son nom de domaine en
Vodafone devrait lancer ses services 3G cet automne
Directinet, spécialiste des données 'conso', lance Defiquiz.com
Eptica sort la V5 de M>WebTouch, solution de web call center
IBM software veut accompagner le développement des web services
L'Afghanistan officialise son nom de domaine en
Vodafone devrait lancer ses services 3G cet automne
Haut de page