Lexmark lance des imprimantes WiFi sécurisées

Par Jérôme Bouteiller
le 14 novembre 2002 à 00h00
0

Surfant sur la mode des réseaux sans-fil, Lexmark lance un nouvel adaptateur WiFi pour ses imprimantes ainsi qu'un module sécurisé

802.11b continue son expansion... Surfant sur la mode des réseaux sans-fil, le constructeur américain Lexmark lance un nouvel adaptateur WiFi pour ses imprimantes ainsi qu'un module sécurisé baptisé PrintCryption. Ces modules seront vendus respectivement 242 et 269 euros dans les prochaines semaines.

A la différence des offres concurrentes, qui attribuent une clé permanente à chaque imprimante, la solution de Lexmark crée une clé de session aléatoire et unique pour chaque travail d'impression. En éliminant tout risque que la « clé » d'un utilisateur soit utilisée pour intercepter de futurs travaux d'impression confidentiels, cette nouvelle technologie offre un "niveau de sécurité encore jamais atteint dans le secteur de l'impression" précise Lexmark dans un communiqué.

« En donnant aux entreprises la possibilité de créer une clé de décryptage unique pour chaque travail d'impression, nous les aidons considérablement à sécuriser leur environnement » déclare Béatrice Marneffe, Directeur

Marketing, Support et Services de Lexmark. « Infiniment plus fiable que les solutions concurrentes, ce produit est particulièrement adapté à des secteurs d'activité tels que les institutions financières, les organisations gouvernementales et le secteur de la santé, qui doivent pouvoir garantir la confidentialité des informations clients ».

Les entreprises ne souhaitant pas acquérir PrintCryption, conçue pour les réseaux avec ou sans-fil, pourront éventuellement se rabattre sur l'adaptateur 802.11b qui supporte le chiffrement WEP (Wireless Equivalent Privacy) à 64 et 128 bits.

Le déploiement rapide des réseaux WiFi ne doit en effet pas masquer les failles de sécurité de cette technologie de transmission de données et les entreprises ne doivent pas hésiter à repenser leur "sécurité informatique" à l'occasion de leur déploiement, sous peine de très mauvaises surprises pour les plus négligeantes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
42 pays adoptent des normes pour une IA plus
Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
scroll top