PeopleSoft EPM 8.8, suite de gestion des risques conforme à Bâle II

Ariane Beky
28 octobre 2002 à 00h00
0

À l'occasion de sa conférence Connect 2002 EMEA, Peoplesoft annonce la prochaine sortie de PeopleSoft EPM 8.8 respectant le nouvel accord de Bâle.

PeopleSoft, éditeur de solutions de gestion pour l'entreprise collaborative, annonce la sortie prochaine de la version 8.8 de sa suite décisionnelle de gestion des risques (EPM - Enterprise Performance Management) en conformité avec Bâle II (Basel II).

"La gestion des risques est une priorité pour les sociétés de services financiers compte tenu de la consolidation permanente du secteur et de la concurrence qui y règne, mais aussi des nouveaux règlements applicables aux fonds propres, et du souci de rentabilité", résume Renee LORTON, Vice-présidente et Directrice générale de la division finance de PeopleSoft.

Le nouvel accord de Bâle a été mis en place par le Basel Committee on Banking supervision - BCBS (Comité de Bâle sur la supervision bancaire, émanation de la Banque des Règlements Internationaux et des pays du G10), sous le patronage de la Bank for International Settlements (BIS)

Bâle II fixe de nouvelles règles s'appuyant sur l'évaluation des risques internes aux institutions financières afin de déterminer le montant des fonds propres destinés à éponger ces pertes.

Un outil comme PeopleSoft EPM 8.8, ou celui de son concurrent SAS Institute (SAS Risk Management for Banking), est censé aider les banques à réduire leurs fonds propres destinés à couvrir ces risques de crédit.

Prévue initialement pour 2005, la mise en oeuvre de Bâle II ne sera pas effective avant la fin 2006. Ces nouvelles règles concerneront l'écrasante majorité des institutions financières dans le monde.

Les banques concernées ont jusqu'à la fin de cette année pour faire connaître aux autorités concernées leurs conclusions à propos de l'influence du nouveau ratio sur leurs activités.

L'application "Risk-Weighted Capital" incluse à PeopleSoft EPM 8.8 effectue des calculs complexes sur le capital risque. Par ailleurs, de nouveaux algorythmes et structures de données détaillées tiennent compte de la 'granularité' des pertes historiques conformément au nouvel accord de Bâle.

PeopleSoft EPM 8.8, basée sur un modèle de données bancaires spécifique à l'éditeur, doit permettre aux entreprises de mesurer un ensemble élargi de variables, dont le risque crédit et le risque opérationnel.

La solution devrait être disponible au cours du premier trimestre 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
OnePlus dévoile OnePlus TV, sa marque de TV connectée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top