PeopleSoft EPM 8.8, suite de gestion des risques conforme à Bâle II

Par
Le 28 octobre 2002
 0

À l'occasion de sa conférence Connect 2002 EMEA, Peoplesoft annonce la prochaine sortie de PeopleSoft EPM 8.8 respectant le nouvel accord de Bâle.

PeopleSoft, éditeur de solutions de gestion pour l'entreprise collaborative, annonce la sortie prochaine de la version 8.8 de sa suite décisionnelle de gestion des risques (EPM - Enterprise Performance Management) en conformité avec Bâle II (Basel II).

"La gestion des risques est une priorité pour les sociétés de services financiers compte tenu de la consolidation permanente du secteur et de la concurrence qui y règne, mais aussi des nouveaux règlements applicables aux fonds propres, et du souci de rentabilité", résume Renee LORTON, Vice-présidente et Directrice générale de la division finance de PeopleSoft.

Le nouvel accord de Bâle a été mis en place par le Basel Committee on Banking supervision - BCBS (Comité de Bâle sur la supervision bancaire, émanation de la Banque des Règlements Internationaux et des pays du G10), sous le patronage de la Bank for International Settlements (BIS)

Bâle II fixe de nouvelles règles s'appuyant sur l'évaluation des risques internes aux institutions financières afin de déterminer le montant des fonds propres destinés à éponger ces pertes.

Un outil comme PeopleSoft EPM 8.8, ou celui de son concurrent SAS Institute (SAS Risk Management for Banking), est censé aider les banques à réduire leurs fonds propres destinés à couvrir ces risques de crédit.

Prévue initialement pour 2005, la mise en oeuvre de Bâle II ne sera pas effective avant la fin 2006. Ces nouvelles règles concerneront l'écrasante majorité des institutions financières dans le monde.

Les banques concernées ont jusqu'à la fin de cette année pour faire connaître aux autorités concernées leurs conclusions à propos de l'influence du nouveau ratio sur leurs activités.

L'application "Risk-Weighted Capital" incluse à PeopleSoft EPM 8.8 effectue des calculs complexes sur le capital risque. Par ailleurs, de nouveaux algorythmes et structures de données détaillées tiennent compte de la 'granularité' des pertes historiques conformément au nouvel accord de Bâle.

PeopleSoft EPM 8.8, basée sur un modèle de données bancaires spécifique à l'éditeur, doit permettre aux entreprises de mesurer un ensemble élargi de variables, dont le risque crédit et le risque opérationnel.

La solution devrait être disponible au cours du premier trimestre 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top