Orange dévoile officiellement son "SPV", un médiaphone utilisant un logiciel Microsoft

Par Jérôme Bouteiller
le 22 octobre 2002 à 00h00
0

Conformément aux rumeurs qui circulent depuis plusieurs semaines, Orange et Microsoft dévoilent aujourd'hui le "SPV", un médiaphone GPRS couleurs

Microsoft fait "enfin" son entrée dans la téléphonie mobile. Conformément aux rumeurs qui circulent depuis plusieurs semaines, l'opérateur cellulaire Orange et Microsoft dévoilent aujourd'hui le "SPV" (son, photo, vidéo), un médiaphone dont la fabrication est sous-traitée au taiwanais HTC (modèle Canary).

Premier téléphone au monde à disposer de la technologie microsoft (si l'on fait exception des PocketPC Phone Edition), le SPV devrait prochainement être suivi par d'autres terminaux comme le Sendo Z100 ou le Compal SmartPhone.

Les caractéristiques du SPV sont séduisantes : 11cm de long pour 4.5cm de large et 2cm d'épaisseur, un poids de 95g, réseau tribandes (900, 1800 et 1900 Mhz), écran à cristaux liquides TFT 2,2 pouces (Résolution 176 x 220 et 65.536 couleurs), technologies GPRS, PBCCH (Packet Broadcast Channel) et MMS (messages multimédia). Port d'extension SD livré avec une carte mémoire 8 Mo (il existe des cartes SD de 512 Mo...), processeur Texas Instrument ARM cadencé à 132 Mhz (contre 206 Mhz pour l'entrée de gamme PocketPC), Mémoires ROM Flash de 32 Mo et SDRAM de 16 Mo, port infrarouge et prise oreillette stéréo... et appareil photo amovible clippable en bas de l'appareil pour envoyer des photos par MMS...

Au niveau logiciel, SmartPhone2002, la version pour médiaphones de Windows semble avoir été enrichie : Navigateur web & wap, lecteur windowsmedia, outlook (le SPV est synchronisable avec un PC ou avec un serveur, par les airs), une visionneuse powerpoint, un jeu baptisé Rebound et biensûr les applications d'agenda, de messagerie (SMS et e-mail), de gestion des tâches, de carnet d'adresses et de messagerie instantanée.

Le SPV sera disponible pour les clients Orange début novembre au Royaume-Uni et dans les prochaines semaines en France, au Danemark et en Suisse. Il devrait également être commercialisé dans d'autres filiales Orange début 2003 : Belgique, Pays-Bas, Slovaquie, Roumanie et Thaïlande. En France, il sera commercialisé à un prix de lancement d'environ 300 euros (kit intégrant le SPV, une carte SD de 8Mo, la station d'accueil et un CD-Rom Outlook).

" Nous coopérons avec Microsoft depuis plus d'un an pour proposer aux clients d'Orange le téléphone le plus performant, le plus moderne et le plus attractif du marché, le tout au meilleur prix, explique Richard Brennan, Executive Vice President de OrangeWorld and Brand. Le SPV est parfaitement adapté aux applications professionnelles comme ludiques. Avec le SPV, l'utilisateur nomade peut surfer sur Internet en couleur, échanger des photos instantanément et même stocker et écouter ses chansons préférées. C'est avec de tels terminaux que nous comptons atteindre l'objectif que nous nous sommes fixé : réaliser 25 % du chiffre d'affaires d'Orange avec la transmission de données d'ici à 2005. "

Juha Christensen, Vice President Groupe Mobile Devices Marketing de Microsoft, commente : " Nous sommes extrêmement fiers de lancer avec Orange le premier Smartphone Windows. Cette étroite collaboration entre nos deux entreprises permet aujourd'hui à nos clients de bénéficier d'un téléphone mobile doté d'un contenu très riche et de services performants, pour un coût modéré. Avec ce terminal, les utilisateurs pourront tirer le meilleur parti de leur temps libre ".

Le communiqué de presse ne mentionne pas les services Orange pour le moment mais en cherchant sur le web, on peut retrouver l'url du portail développé par Orange au royaume-uni (http://smartphone.orange.co.uk) et qui devrait être dupliqué pour le lancement en France.

Ce portail, rempli de photos, est divisé en 6 sections : Actualité (en grande partie avec Ananova, en plein texte, en mode vocal ou en alertes sms payantes), Sport (articles illustrés), Gallery (images en tout genre pour illustrer son médiaphone), Recherches (accès à un annuaire et à un moteur de recherche), Fun (jeux, programmes TV) et "howto", un mode d'emploi pour le SPV.

Juste après SFR et ses services multimédia et un peu avant Bouygues et son i-mode, le SPV affiche donc un positionnement prix plutôt moyen de gamme, qui devrait massivement séduire les technoïdes. Reste à savoir si cet appareil saura également séduire le grand public et contribuer à populariser les services multimédia auprès des 40 millions d'Orange à travers l'Europe.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Huawei : forte baisse des ventes mondiales attendue en cas de maintien de l'interdiction
Opel Corsa F électrique : les specs du modèle dévoilés avant le lancement officiel
La Commission européenne vote un ensemble de lois pour réguler les drones en Europe
COMPUTEX 2019 - ASUS : comment suivre la conférence anniversaire en direct ?
Spotify : vous pouvez désormais programmer l'extinction automatique sur Android
PC Windows 10 : 5 bonnes raisons de franchir le pas
Pour Musk, les structures spatiales O'Neil envisagées par Jeff Bezos sont vouées à l'échec
Une IA arrive à animer des personnages sur des photos ou des peintures
Revolut travaille sur des coffres collaboratifs, à défaut de proposer des comptes communs
COMPUTEX 2019 - NVIDIA : comment suivre la conférence en direct ?
scroll top