"Les moteurs ont une influence marquée sur la popularité des annuaires" (ad’oc)

Par
Le 08 octobre 2002
 0

Après Netbooster/Weborama, c’est au tour de l’agence de référencement ad'oc de publier son baromètre "référencement et trafic" pour le mois de septembre 2002.

Agence dédiée depuis 1998 au référencement et à la gestion de trafic en provenance des outils de recherche, ad'oc publie le neuvième numéro de son baromètre "référencement et trafic".

Cette étude a été réalisée auprès d'un panel de sites web français d'entreprises et faisant l'objet d'un référencement "optimisé" par les équipes ad'oc.

En septembre 2002, la part de trafic du référencement par rapport au trafic global était de 24,7% (contre 23,2% en août).

Dans le détail : la part moyenne du trafic généré depuis les outils de recherche progresse de 1,5 point.

Cette croissance "ne semble pas souffrir de la généralisation des offres d'achat de liens promotionnels (Espotting, Overture, Google AdWords) sur les principaux annuaires et moteurs", souligne ad'oc dans son baromètre.

Concernant le classement des types de requêtes : les recherches par catégorie proposées par les annuaires continuent de chuter (-3,6 points !).

La moitié des requêtes des internautes est composée d'au moins deux mots. "Ceci relève d'une forte tendance des internautes à qualifier leur demande auprès des outils de recherche, afin d'accéder directement aux informations qui les intéressent sur les sites d'entreprises", affirme ad'oc.

En septembre, à la tête du classement des outils de recherche selon le volume de visites générées se sont retrouvés les champions du moment :

Pour ses 4 ans, le moteur Google (.fr et .com) enregistre une part de marché de 35%. C'est, Google France, +3 points, qui s'installe "confortablement" en tête des outils de recherche avec une part de marché de 29,4%.

Derrière lui, l'annuaire 10 France toujours second recule néanmoins de 1,5 point, et le troisième, Voilà (moteur du groupe France Télécom), de 1,2 point. Tous deux cèdent encore un peu plus de terrain au géant californien.

Parmi les autres outils de recherches, seuls AOL France (+0,6 point) et Lycos France (+0,5), dont le moteur Fast - Alltheweb est le partenaire, augmentent leur part de marché. Avec 5% des entrées mesurées depuis les outils de recherche, AOL France s'approche du top 5.

"Aujourd'hui, les moteurs de recherche ont une influence non négligeable sur la popularité des annuaires 'historiques'. Exalead a contribué au retour d'AOL France, Fast permet à Lycos France de ne pas sombrer", concluent les auteurs du baromètre ad'oc pour septembre 2002.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top