Snarx, prestataire e-marketing, est placé en liquidation judiciaire

26 septembre 2002 à 00h00
0
La liquidation judiciaire de la société européenne Snarx, prestataire spécialisé en services e-marketing et gestion de la relation client a été prononcée par le Tribunal de Commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine).

D'après les résultats communiqués par la société, entre 1999 et 2001 le chiffre d'affaires de Snarx serait passé de 1 à 8,5 millions d'euros.

Néanmoins, la baisse de l'activité du groupe au cours du second semestre 2001 a obligé Gérard BONVICINI, co-fondateur et Président directeur général de Snarx, à revoir ses prévisions à la baisse.

«Le premier semestre 2002 s'est avéré très difficile commercialement», souligne la direction du groupe dans un communiqué. Finalement, vendredi 13 septembre dernier, Gérard BONVICINI déclarait la cessation de paiement de Snarx et demandait un redressement judiciaire...

Après avoir étudié le dossier, le Tribunal de Commerce de Nanterre a prononcé la liquidation judiciaire de Snarx mercredi 18 septembre 2002 .

Depuis sa création en 1996, Snarx accompagnait les annonceurs dans leurs stratégies «d'acquisition, de fidélisation et d'analyse de cibles BtoB, BtoC, BtoE» par le biais de services e-marketing.

Le siège de Snarx est installé à Sèvres (Hauts-de-Seine), l'entreprise dispose également de bureaux en Italie et au Royaume-Uni. L'effectif du groupe atteignait 137 collaborateurs avant que ne soit prononcée la liquidation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le showbiz fait campagne contre la copie numérique illégale
Marketing mobile : Renault fait appel à Mobile & permission
Avec le 6650, Nokia lance le premier médiaphone UMTS européen
Oracle met en ligne un portail e-learning pour utilisateurs d’E-Business Suite
Internet rapide : Les réseaux WADSL sont-ils légaux ?
Le showbiz fait campagne contre la copie numérique illégale
Marketing mobile : Renault fait appel à Mobile & permission
Avec le 6650, Nokia lance le premier médiaphone UMTS européen
Oracle met en ligne un portail e-learning pour utilisateurs d’E-Business Suite
Internet rapide : Les réseaux WADSL sont-ils légaux ?
Haut de page