Les ténors du travail temporaire soutiennent SIDES du consortium HR-XML

17 septembre 2002 à 00h00
0
De grands entreprises françaises du secteur du travail temporaire ont annoncé mardi dans un communiqué qu'elles soutiennent la norme SIDES (Staffing Industry Data Exchange Standards) créée par le consortium HR-XML.

Organisation à but non-lucratif, le consortium HR-XML se consacre à la mise en place de standards avec des spécifications XML pour la gestion des ressources humaines : personnel et recrutement, rémunérations et indemnités, formation et gestion des effectifs.

HR-XML est représenté par ses membres dans 22 pays, dont la France. Systems, eBenX, European Community Telework Forum, Hewlett-Packard, , JD Edwards, Kelly, Microsoft, et font partie de ses membres.

SIDES, nouvelle norme développée par l'organisation, regroupe un ensemble de standards ouverts d'échanges de données.

Cette suite est censée simplifier la communication entre clients et fournisseurs de travail temporaire, et rendre plus précise sa facturation.

Les dirigeants français de : Adecco, Adia, Groupe Expectra, Kelly, Manpower et VediorBis vont travailler avec le Consortium HR-XML pour développer des extensions qui respectent les pratiques commerciales et la législation en matière de travail temporaire sur le marché français.

Ces sociétés spécialisées ont également demandé à leurs fournisseurs informatique de soutenir le projet.

« L'aval donné à SIDES par ces entreprises françaises est à la fois la preuve de l'internationalisation des services en ressources humaines, et celle de la prise en compte des exigences locales en matières de standards », a commenté Chuck ALLEN, Directeur du consortium HR-XML.

Il est possible de télécharger les spécifications de SIDES ou le guide SIDES sur le portail du consortium : http://www.hr-xml.org/sides/.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

ClickOptions (Société Générale) entame son développement européen
SFR et France Telecom au secours des victimes des innondations.
Centre d’appels : Wincall devient une filiale du groupe Supporter
Telecom Italia veut séduire 1,4 millions d’abonnés ADSL d’ici à 2004
Les Iles du Pacifique s’offrent un premier réseau GPRS
ClickOptions (Société Générale) entame son développement européen
SFR et France Telecom au secours des victimes des innondations.
Centre d’appels : Wincall devient une filiale du groupe Supporter
Telecom Italia veut séduire 1,4 millions d’abonnés ADSL d’ici à 2004
Xyleme lève 11 millions d'euros
Haut de page