Vivendi Universal cède son pôle Presse Grand Public et Comareg à la Socpresse

ahabian
02 septembre 2002 à 00h00
0
Vivendi Universal et le groupe Socpresse ont formé le projet de cession de l'ensemble du pôle Presse Grand Public de Vivendi Universal Publishing (groupe Express-Expansion et groupe l'Etudiant) et, d'autre part, de Comareg (incluant Delta Diffusion, destinée à rejoindre Mediapost).

Ces deux opérations représentent un montant global cash supérieur à 300 millions d'euros. Ces projets seront soumis aux instances représentatives du personnel, aux Conseils concernés ainsi qu'aux autorités compétentes.

Ils permettront au pôle Presse Grand Public de VUP et à Comareg de s'inscrire dans des projets stratégiques cohérents et garants de leur avenir et de leur développement.

La question de pose également de savoir si Vivendu Universal va se séparer de sa filiale spécialisée dans la création de jeux-vidéos. En effet, Vivendi Universal Games édite des sociétés comme Blizzard qui à entre autre crée des jeux vendus à plus d'un million d'exemplaires comme Diablo, StarCraft ou plus récemment Warcraft 3 qui est depuis Juillet dernier, date de sa sortie, au top des ventes dans les pays Européens et aux Etats-Unis.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes : le meilleur des bons plans de ce mercredi soir (2ème démarque)
Fujifilm annonce le GFX100S, un moyen format de 102 Mp prometteur
Avec OVNI(s) et ses bonnes ondes, on a envie de croire en 2021
Voici le Leica M10-P Reporter, un boîtier en édition limitée en hommage à la photo de reportage
Skate : le prochain opus de la licence est développé par Full Circle
Puyo Puyo Tetris 2 arrive sur Steam le 23 mars
Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
Haut de page