Identification numérique : L’UE aurait approuvé le projet EDRA

30 août 2002 à 00h00
0
Dans le cadre de son programme eContent, la Commission européenne aurait approuvé la création d'une agence européenne d'enregistrement pour l'identification numérique : EDRA
(European DOI Registration Agency).

A l'heure actuelle, la coordination de l'EDRA est assurée par l'Association Italienne des éditeurs (AEI - Associazione Italiana Editori). En France, le Syndicat national de l'édition (SNE) s'est associé au projet, tout comme les principaux représentants du monde de l'édition en Allemagne et en Espagne.

Le DOI (Digital Object Identifier) est un système d'identification de la propriété intellectuelle sur réseaux numériques, comme le code-barre pour les biens 'matériels'.

Un DOI diffère des "pointeurs" utilisés communément sur Internet. L'URL (Uniform Resource Locator), par exemple, précise l'adresse Internet d'une page web, tandis que le DOI identifie un objet comme une entité "unique".

Il est également différent des standards de l'identification de la propriété intellectuelle dans l'édition littéraire traditionnelle (ISBN, ISSN, ISRC, etc.) parce qu'il est associé à des services précis et qu'il est "actionnable" sur un réseau. "Néanmoins le DOI n'est pas en compétition avec ces normes qui peuvent être intégrées à sa structure", souligne l'AEI sur son portail (www.aie.it).

Le projet de l'EDRA ne sera pas expérimenté avant mars prochain, et l'agence devrait être véritablement opérationnelle en novembre 2003.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson va-t-il cesser sa coopération avec Sony ?
Ericsson va-t-il cesser sa coopération avec Sony ?
Après PalmOS ou SmartPhone 2002, Samsung exploitera Symbian Série 60 de Nokia
China Unicom adopte Brew, l'OS mobile de Qualcomm
Business Objects sort deux nouvelles solutions d’intégration de données
Ericsson va-t-il cesser sa coopération avec Sony ?
China Unicom adopte Brew, l'OS mobile de Qualcomm
Ericsson va-t-il cesser sa coopération avec Sony ?
Après PalmOS ou SmartPhone 2002, Samsung exploitera Symbian Série 60 de Nokia
Air France Industries choisit la solution CRM d’Applix
Haut de page