Nortel Networks annonce 7000 licenciements supplémentaires

Ariane Beky
29 août 2002 à 00h00
0
Dans un environnement économique toujours aussi difficile pour les entreprises des télécommunications, l'équipementier canadien Nortel révise ses objectifs à la baisse et annonce une nouvelle réduction de ses effectifs.

Pour le troisième trimestre, Nortel Networks prévoit un recul de 10% de son chiffre d'affaires par rapport au deuxième trimestre (2,77 milliards de dollars).

Néanmoins, l'équipementier télécoms compte "améliorer ses résultats pro forma sur les troisième et quatrième trimestre 2002 et renouer avec les bénéfices d'ici à la fin juin 2003". Pour ce faire, Nortel va tenter de réduire ses coûts d'exploitation avec un CA "de moins de 2,6 milliards de dollars" au lieu des 3,2 milliards de dollars prévus par le passé.

Mardi, après l'annonce de ses prévisions, le titre Nortel terminait en baisse de 6 cents à 1,91 dollar canadien à la Bourse de Toronto, contre 124,50 dollars à son apogée.

En décembre 2000, la firme de Brampton (Ontario) employait quelques 95 000 personnes. En février 2002, son Président Frank DUNN avait indiqué vouloir ramener les effectifs du groupe à 48 000 salariés.

Finalement avec les suppressions d'emplois en cours et le désengagement du groupe de secteurs non-stratégiques, ses effectifs devraient être ramenés à 35 000 personnes avant la fin de l'année 2002.

En quelques mois les grands équipementiers des télécommunications, le français Alcatel, l'américain Lucent, et le canadien Nortel, ont supprimé près de 150 000 emplois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top