Frédéric MALOT DG de Rue de la Paye, spécialiste du traitement externalisé de la paye

Ariane Beky
12 août 2002 à 00h00
0

Frédéric MALOT : "Rue de la Paye conçoit et commercialise une solution d'externalisation du traitement de la paye via une interface web pour les TPE et PME."

AB - Monsieur MALOT, bonjour. Pouvez-vous présenter en quelques mots votre parcours, et votre société Rue de la Paye ?

FM - Bonjour. J'ai une expérience de 8 années en cabinet d'expertise-comptable et cabinet d'audit au sein de structures de type "Big Five" et cabinets de moins de 20 salariés. J'ai également acquis une expérience internationale, aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe de l'Est, ou encore en Asie du Sud-Est.

Fort de cette expérience et face à la complexité croissante de la fonction paye, nous avons conçu, avec mes associés, en mai 2000, Rue de la Paye.

Rue de la Paye conçoit et commercialise une solution innovante et performante d'externalisation du traitement de la paye via une interface web. Rue de la paye répond à un réel besoin d'externalisation des entreprises et des experts-comptables et apporte une alternative pertinente aux solutions déjà existantes du traitement de la paye.

Ruedelapaye.com se positionne clairement comme un prestataire privilégié à destination des experts-comptables et des entreprises. La société allie avec succès les potentialités technologiques de l'Internet et une connaissance des mécanismes de la gestion de la paye et du droit social pour proposer une offre et des services à forte valeur ajoutée.

Rue de la Paye est le seul prestataire de paye en France pouvant afficher une telle volonté de partenariat avec les experts-comptables.

AB - Quelles sont les raisons pour lesquelles TPE et PME externalisent la paye ?

FM - A la question posée à des dirigeants d'entreprise "pourquoi externalisez-vous vos payes ?", plusieurs axes de réponses reviennent régulièrement :

- L'établissement des bulletins de paye en France est une tâche ardue qui demande une expertise considérable tant le cadre légal est complexe. On dénombre ainsi plus de 800 000 plans de paye, plus de 330 conventions collectives, plus de 250 caisses de retraites.

L'arrivée des 35 heures et des lois Aubry rajoutent (si besoin en était) des difficultés qui alourdissent les coûts et le temps consacré à la gestion de la paye pour ces entreprises. Les TPE-PME souhaitent donc minimiser le risque prud'hommal et de redressement sur charges sociales en faisant appel à leur expert-comptable et ainsi se concentrer sur leur métier de base.

- Si l'on ajoute le coût du temps passé à la formation, celui de l'actualisation légale et conventionnelle, du traitement de la paye, de la documentation et de l'acquisition d'un logiciel de paye digne de ce nom, on s'aperçoit rapidement que le coût de revient en interne est considérable pour bien souvent un résultat incertain.

- Et c'est aussi pour des raisons de confidentialité que le dirigeant de TPE-PME sous-traite les payes de son entreprise - réponse que je pense franco-française.

AB - Quelles sont les spécificités fonctionnelles et techniques de votre service de sous-traitance de la paye par Internet ?

FM - La relation en ligne proposée par l'offre Rue de la Paye met en place un cordon relationnel d'avenir entre l'expert-comptable et l'entreprise. Les fonctionnalités sont simples et conviviales. Le site www.ruedelapaye.com est parfaitement adapté pour une TPE-PME.

L'utilisation de notre service Internet accessible via le site ne nécessite aucun outillage informatique spécifique. Il suffit d'une simple connexion.

La technologie à dimension humaine Rue de la Paye est garante d'une qualité de service optimale. En effet, la sécurité acquise grâce à l'emploi des NTIC s'allie à l'expérience de son équipe.

AB - Cet 'espace de travail pour experts-comptables' est-il proposé en mode hébergé (ASP) ? A quel tarif ?

FM - Rue de la Paye est un des seuls prestataires du marché à avoir une gamme de services aussi complète. La prestation est à la carte. Les tarifs sont bien évidemment tirés au plus bas. Je peux affirmer que Rue de la Paye est de l'ordre de 20 à 35% moins cher que les autres prestataires qui pourraient prétendre offrir le même service.

Nous sommes effectivement un prestataire de paye de type ASP, qui n'est pas simplement réservé aux experts-comptables. Ainsi, les entreprises clientes de l'expert-comptable ont la possibilité de rentrer directement les données adéquates pour établir les bulletins de paye.

AB - Rue de la Paye propose également des prestations de conseil en comptabilité, qu'en est-il ?

FM - Il tient lieu de distinguer le métier de comptable et celui de gestionnaire de paie. Pour le grand public, ces deux professionnels ne font qu'un. Etre industriel de la paye est un métier à part entière, au même titre que l'entreprise de peinture dans le secteur du BTP. Rue de la Paye est spécialisée dans le traitement de la paye. Nous laissons cette activité de conseil en comptabilité aux spécialistes dûment habilités : nos partenaires experts-comptables.

AB - Qui sont vos principaux clients ?

FM - Nos clients sont aussi bien des experts-comptables indépendants que des cabinets de taille moyenne. Depuis quelques mois, les réseaux et cabinets de grande taille se rapprochent de Rue de la Paye. A l'heure actuelle, on compte environ 80 cabinets clients, et nous traitons les bulletins de paye d'un millier d'entreprises.

AB - Existe-il un lien entre gestion du temps de travail, les 35 heures par exemple, et l'externalisation des fonctions administratives d'une entreprise ?

FM - Votre question est intéressante... Pour écrire correctement la langue, il faut en maîtriser ses règles grammaticales. Pour la paye, c'est identique. La gestion des temps, et notamment les règles de décompte des heures au delà des 35 heures, nécessite un grand formalisme dans la réalisation d'un bulletin de paye. Une mauvaise administration du temps de travail dans une société peut mener l'entreprise à être fortement pénalisée.

AB - Quels sont les objectifs de Rue de la Paye à moyen terme ?

FM - Ma volonté est encore d'affirmer notre devise "Rue de la Paye, le plus proche chemin entre l'expert et son client". L'objectif est la satisfaction maximale de nos clients. L'esprit d'entreprise de Rue de la Paye est plus qualitatif que quantitatif.

L'essentiel à mon avis c'est que nos clients soient les ambassadeurs de Rue de la Paye.

En terme d'implantation géographique, Rue de la Paye est d'ores et déjà fortement présente en Ile de France, en province, par exemple dans le Sud-Ouest ou l'Est, en Corse et dans les DOM-TOM. Notre volonté est évidemment de se développer dans toutes les régions françaises.

Notre objectif quantitatif est d'arriver à traiter 40 000 payes fin 2003.

Pour accompagner ce développement, nous renforçons nos équipes, dès le mois de septembre 2002, avec 3 recrutements supplémentaires.

Enfin, Rue de la Paye souhaite développer à moyen terme une véritable plate-forme d'intelligence sociale : gestion administrative, gestion du temps, planning, optimisation sociale, destinée aux TPE-PME. Les grandes entreprises ont des outils de gestion d'administration du personnel (GRH) et Rue de la Paye veut les mettre à disposition des TPE-PME, avec des outils réellement dimensionnés à leur échelle !

AB - Monsieur MALOT, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top