Le groupe allemand Epcos renforce son plan de restructuration

Ariane Beky
31 juillet 2002 à 00h00
0
Le fabricant allemand de composants électroniques passifs Epcos annonce la suppression de 300 emplois supplémentaires pour maintenir sa politique de réduction des coûts engagée en novembre 2001.

L'an dernier, le groupe avait déjà prévu la suppression de 1000 postes. Les 300 nouveaux emplois concernés par les mesures de restructuration du groupe sont concentrés sur le continent européen, ils devraient tous 'disparaître' en 2003.

Ces réductions d'effectifs doivent permettre à Epcos d'économiser 160 millions d'euros l'an prochain, et viendront s'ajouter aux économies réalisées cette année. Le plan lui même coûtera 30 millions d'euros à la société.

Epcos a accusé une perte d'exploitation de 16 millions d'euros au troisième trimestre fiscal clos le 30 juin 2002, soit environ 0,14 euro par action.

"La reprise prometteuse des commandes ces derniers trimestres ne s'est pas poursuivie", déplorait Gerhard PEGAM, Président d'Epcos AG, dans un communiqué publié vendredi dernier.

Les composants Epcos sont utilisés dans l'industrie automobile, l'électronique de puissance et l'électronique grand public, l'énergie, l'informatique, mais aussi dans les télécoms par les fabricants de terminaux mobiles, eux-mêmes bousculés par la conjoncture.

Epcos estime que le recul de la demande, la trop forte baisse des prix des composants, ainsi que les coûts liés à la délocalisation et au change, auront influencé ses mauvais résultats et par conséquent les licenciements à venir.

"Nos affaires stagnent, rien ne vient vraiment stimuler la croissance et des pressions continuent de s'exercer sur les prix. Nous devons donc redoubler d'efforts pour réduire nos coûts encore plus. Tous les domaines de l'entreprise doivent contribuer à de nouvelles économies", souligne Gerhard PEGAM.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top