Les abonnés à Prozac.com respirent, Lilly est condamné !

Par
Le 26 juillet 2002
 0

Le groupe Eli Lilly and Co., fabricant d’un antidépresseur bien connu, a été condamné pour avoir divulgué les adresses e-mails des abonnés à Prozac.com.

Lilly, fabricant d'un des antidépresseurs nouvelle génération les plus vendus dans le monde, le Prozac, a été jugé par un tribunal californien pour avoir, par mégarde, divulguer les adresses e-mails des abonnés au portail web Prozac.com.

Le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly and Co. (www.lilly.com), dont le siège est installé à Indianapolis, a été condamné à verser 160 000 dollars aux Etats plaignants : Californie, Connecticut, Idaho, Iowa, Massachusetts, New Jersey, New York et le Vermont.

Le fabricant devra également renforcer son système de protection pour assurer la confidentialité des informations privées sur le portail Prozac.com dont il a la charge, a annoncé jeudi Bill LOCKYER, procureur général de la Californie.

"Une entreprise qui rassemble des informations personnelles en ligne en assurant qu'elles ne seront pas divulguées devrait prendre ses obligations au sérieux", a souligné le procureur.

Quelques 670 adresses de courrier électronique d'abonnés à Prozac.com auraient été divulguées lors de l'envoi d'un e-mail collectif. En fait, toutes les adresses e-mails des destinataires, les abonnés, étaient visibles... Dommage !

Normalement, pour ce type de message professionnel, où l'identité de chacun ne doit pas être précisée, la société émettrice crée une liste et transmet le message à l'adresse liée à cette liste, par exemple : liste@zzzzzzz.doo

Mais le groupe Lilly, malgré sa politique affichée de protection des données privées, se serait fourvoyé à cause d'une "erreur de programmation".

Lilly va devoir mettre en place un système "automatisé" de vérification des logiciels qui s'interfacent avec les bases de données informatiques du groupe contenant des informations personnelles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top