Bourse : Descente aux enfers pour Ericsson

19 juillet 2002 à 00h00
0
Mauvaise journée pour Ericsson. Dans un climat financier particulièrement difficile, marqué par un effondrement de 5,40% du CAC40, le cours de l'équipementier suédois accuse une chute de spectaculaire de 17,83%.

Très engagé dans l'UMTS, la téléphonie de troisième génération, Ericsson subit de plein fouet la crise de liquidité de ses clients opérateurs. Avec un chiffre d'affaire en recul de 28%, le groupe a toutefois réduit ses pertes à 3,481 milliards de couronnes suédoises sur le deuxième trimestre 2002.

Après avoir spéculé sur le cours d'Alcatel, les marchés financiers misent désormais sur l'échec de la prochaine augmentation de capital d'Ericsson, prévue en Août, et misent sur une OPA hostile d'un concurrent voir d'entreprises extérieure au secteur puisque des rumeurs ont circulé à propos d'un raid de ... Microsoft, qui a toutefois démenti toute intention en la matière.

Malgré la tempête, Ericsson pense pouvoir redevenir rentable en 2003.... Reste à espérer que ce géant des télécoms, crée il y a plus d'un siècle, parvienne à traverser la crise.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
L’ART accepte les nouveaux tarifs IP-ADSL proposés par France Télécom
Téléphonie fixe : France Télécom augmente ses tarifs
Le W3C veut favoriser la portabilité des signatures électroniques
Wanadoo devient le 2ème fournisseur d’accès Internet européen
NTT veut tester l’accès Internet sans fil dans une gare de Tokyo
L’ART accepte les nouveaux tarifs IP-ADSL proposés par France Télécom
Téléphonie fixe : France Télécom augmente ses tarifs
Le W3C veut favoriser la portabilité des signatures électroniques
Wanadoo devient le 2ème fournisseur d’accès Internet européen
Haut de page