Ariane 5 met sur orbite le 3ème satellite télécoms de DoCoMo

01 juin 2018 à 15h36
0
Le premier des opérateurs de téléphonie mobile nippon, NTT DoCoMo a une nouvelle fois fait appel aux services du groupement européen Arianespace pour la mise en orbite de son troisième satellite de télécommunications : “N-Star c”.

Pour le lancement du 5 juillet 2002 depuis le Port Spatial de Kourou en Guyane, huitième mission de l'année pour Arianespace, la fusée européenne Ariane 5 mettra en orbite deux satellites.

Le vol 153 sera en effet chargé de la mise sur orbite de “Stellat 5”, pour la joint-venture Stellat (détenue à 70% par France Télécom et à 30% par Europe*Star), et de “N-Star c”, un engin fabriqué par l'américain Lockheed Martin pour DoCoMo.

Optimisé pour fonctionner 10 années, “N-Star c“ aura une masse au lancement de 1,62 tonnes. Le satellite est basé sur les plates-formes Star-1 et Star-2.

“N-Star c”, véritablement opérationnel en août 2002, permettra à DoCoMo de proposer un service plus stable à ses 33 millions d'abonnés à son service d'Internet mobile, le fameux i-mode.

De son côté “Stellat 5“ sera utilisé pour les services d'accès haut débit à Internet sur le continent européen, et pour permettre la connectivité entre l'Europe, les côtes Est de l'Amérique du Nord et du Sud, de l'Afrique, du Moyen Orient, et de certaines zones en Asie.

“Stellat 5“ est basé sur la plate-forme Spacebus 3000 B3 d'Alcatel Space Industries, et aura une masse de 4,10 tonnes au lancement...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’agence web Internence reine du push mailing !
Cryo est en cessation de paiements
Jean-Pierre Raffarin veut «booster» la société... de l’information
Serveur Express fête ses 5 ans
Tour-Aventure.com propose un colis dégustation à ses clients
L’agence web Internence reine du push mailing !
Cryo est en cessation de paiements
Jean-Pierre Raffarin veut «booster» la société... de l’information
Serveur Express fête ses 5 ans
Tour-Aventure.com propose un colis dégustation à ses clients
Haut de page