Cyberworkers.com loue des bureaux virtuels aux télétravailleurs

Ariane Beky
02 juillet 2002 à 00h00
0
Cyberworkers.com, place de marché du télétravail, met en relation depuis 1996 les indépendants et les entreprises à la recherche de profils compétents utilisant le télétravail pour des missions ponctuelles ou à durée indéterminée.

La communauté regrouperait aujourd'hui 15 000 utilisateurs.

Depuis le 1er juillet 2002, la société marseillaise a élargi son offre en proposant aux télétravailleurs un bureau virtuel personnalisable.

Le Bureau intègre une suite logicielle (agenda, tableaux de bord, messagerie unifiée, hébergement de fichiers), il permet le partage de fichiers en mode peer to peer, la communication par messagerie instantanée, le travail collaboratif à distance.

Le carnet d'adresses «importable» est doté d'une fonction Quickmail. Un disque dur virtuel permet la gestion de fichiers (dépôt/retrait de fichiers, classement et partage, historique).

Par ailleurs, un système d'alerte personnalisable par e-mail, ou par SMS est proposé. La synchronisation est possible pour Outlook, Palm, Windows CE et Lotus.

L'application est accessible en ligne gratuitement pour une offre d'essai de trois mois sur www.cyberworkers.com ou www.lebureauvirtuel.com, ensuite la location de ce bureau virtuel sera facturée 6 euros.

L'interface peut être personnalisée aux couleurs de la communauté d'utilisateurs ou de l'entreprise (en marque blanche).

Par ailleurs, dans le cas d'une utilisation du bureau virtuel en dehors du site Cyberworkers.com, l'application peut être hébergée sur un serveur dédié, à partir de 50 utilisateurs, ou directement en intranet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top