Business Objects se sépare de 60 collaborateurs en Europe

Ariane Beky
01 juillet 2002 à 00h00
0

L’éditeur français de solutions décisionnelles Business Objects va supprimer plusieurs dizaines de postes sur le marché européens.

Selon Reuters, l'éditeur français de logiciels de business intelligence Business Objects s'apprête à se séparer de certains de ses collaborateurs européens.

L'éditeur maintient ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfices pour le deuxième trimestre 2002. Business Objects table en effet sur un bénéfice trimestriel hors exceptionnels d'environ 16 cents par action, ce qui correspond à ses précédentes prévisions.

Son CA devrait atteindre de 108 à 110 millions de dollars sur cette même période. Quoi qu'il en soit, la direction de Business Objects veut réduire ses coûts pour affronter une conjoncture difficile.

Une soixantaine d'emplois en Europe seraient visés, soit 4% des effectifs européens du spécialiste de la business intelligence.

Pour Bernard LIAUTAUD, Président directeur général de l'éditeur il s'agit de "mieux aligner les revenus et la structure de coûts de l'entreprise en Europe".

Les personnes concernées par ce plan apprécieront...

Fin juin 2002, la compagnie de M. LIAUTAUD était nommée par l'hebdomadaire BusinessWeek Magazine parmi le TOP 200 des entreprises mondiales des technologies de l'information et de la communication.

Cette "BusinessWeek's Stars of Europe list" honore également 50 dirigeants "à la pointe du changement" dont Bernard LIAUTAUD.

"Cette récompense est significative pour Business Objects. Elle témoigne du talent et du travail de plus de 2 200 employés de la compagnie à travers le monde, de même que de la satisfaction de nos clients qui utilisent nos produits pour transformer leurs données internes en actifs stratégiques", commentait M. LIAUTAUD à cette occasion.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top