Boeing et AT&T partenaires dans l’Internet haut débit embarqué

Par Ariane Beky
le 19 juin 2002 à 00h00
0

AT&T Digital Media et Boeing signent un contrat de connexion Internet haut débit sur les vols commerciaux des clients du constructeur aéronautique américain.

La division Digital Media Centers de l'opérateur télécoms américain AT&T va fournir aux passagers des vols commerciaux des partenaires de Boeing une connexion Internet haut débit par le biais d'une liaison satellite.

Cet accès à l'Internet haut débit sera limité aux trajets effectués au dessus des eaux territoriales et du sol américains.

En décembre 2001, le constructeur aéronautique américain avait reçu le feu vert de la FCC (Federal communications commission - Commission fédérale de contrôle des communications). La licence obtenue par Boeing était la première du genre dans le secteur des liaisons haut débit par satellite, mais n'ouvrait pas toutes les portes au constructeur...

Pour mémoire, fin novembre dernier, American, United, et Delta Air Lines se détournaient du projet d'Internet embarqué «Connexion by Boeing».

Le constructeur aéronautique avait alors estimé que les conséquences des tragiques évènements du 11 septembre 2001 entraîneraient un retard conséquent du lancement de son projet «Connexion».

Sans partenaire solide, Boeing concentrait alors ses activités sur les services et les applications militaires tout en consolidant son partenariat avec la compagnie aérienne Lufthansa.

Le constructeur pense pouvoir tester «Connexion» sur les avions de ligne de son client allemand courant 2002 ou début 2003. Par ailleurs, Boeing a récemment annoncé que la compagnie britannique British Airways, la première des compagnies européennes, allait elle aussi tester l'Internet embarqué 'made in Boeing'.

Il ne manque plus que l'aval des autorités européennes...

Scott CARSON en charge du projet Connexion by Boeing affirmait en fin de semaine dernière lors d'une conférence de presse, que la demande des compagnies aériennes, américaines notamment, allait grandir lorsque ces sociétés verront le service fonctionner sur des vols concurrents.

«Il n'y a pas de doute», soulignait Scott CARSON, il faudra choisir «suivre le mouvement ou perdre des passagers qui voudront se connecter en vol.»
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Aéronautique
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

MALE 2020 : Focus sur le projet de drone européen construit par Airbus
Véhicule autonome de livraisons de pizzas, Domino’s tente le coup à Houston
Focal Sphear Wireless VS OnePlus Bullets Wireless 2 : quels intras à moins de 100€ ?
Face à la hausse des prix de l'électricité, EDF dévoile ses nouvelles offres commerciales
Stark dévoile le Drive Torque, un vélo électrique déverrouillable par empreinte digitale
Ariane 5 : dernière grande ligne droite pour le lanceur lourd européen
⚡ Bon plan : Chargeur rapide USB C Aukey à 26,99€ au lieu de 38,99€
YouTube est trop grand pour n'héberger que du contenu
La marque de prêt-à-porter Kaporal déploie le paiement par Lyf Pay dans ses magasins
WoW : Rise of Azshara, l'un des plus gros patchs de l'histoire du MMO, sortira le 26 juin
scroll top