Global Interface rachète Quelm

12 juin 2002 à 00h00
0
Le groupe Global Interface (GI) a procédé à l'acquisition des actifs incorporels de la société Quelm, société d'édition et de vente de contenus sur Internet placée en liquidation judiciaire en octobre 2001, suite à l'impossibilité d'effectuer un second tour de table.

Par cette acquisition, le groupe entend se renforcer sur son axe Internet en complétant sa gamme de progiciels dédiés au publishing (WysiHelp, SiteMaestro), démarrer une activité éditoriale basée sur la location de fichiers qualifiés et la publicité et proposer de la vente de contenus à ses clients historiques (principalement des grands comptes dans le domaine de l'informatique et des télécommunications).

Ces trois activités seront hébergées respectivement dans trois sociétés du groupe, Global Interface Content pour l'édition de sites, Global Interface Communication pour l'offre logicielle, eGlobalNet pour la vente de contenus.

Créée en 1997, sous l'initiative de deux ingénieurs, GI a repris les activités de la société DDTEC, créée en 1991, puis a travaillé sur les solutions de publishing dont la syndication et la traçabilité des contenus. La structure annonce sa rentabilité avec un chiffres d'affaires pour 2001 avoisinant les 2,5 Millions d'euros.

Marius Pindra, directeur de Global Interface se montre optimiste : « Cette acquisition devrait contribuer à accroître notre chiffre d'affaires de 20% d'ici 2003 et nous permettre de proposer à nos clients des services complémentaires à notre offre de conseils ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Léo and Co guide les mobinautes par SMS pendant la Fête de la Musique
Bruxelles soutient l'accès généralisé à la
Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Java, flash, SMS, pushWAP, audio : le jeu dynamise l'internet mobile
Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Léo and Co guide les mobinautes par SMS pendant la Fête de la Musique
Bruxelles soutient l'accès généralisé à la
Ericsson abandonne sa division micro-électronique à Infineon
Java, flash, SMS, pushWAP, audio : le jeu dynamise l'internet mobile
Haut de page