Sportifsonline se développe sur la toile et offline

Par pulmo
le 30 mai 2002 à 00h00
0

La société française spécialisée dans la gestion des droits internet de sportifs rachète Sportail.net et les droits marketing et audiovisuel du Décastar.

Spécialisée dans la gestion des droits internet de sportifs, la société Sportifsonline dispose d'un portefeuille de plus de 40 sites officiels de sportifs. Figurent notamment Tony Parker, Gustavo Kuerten, Sébastien Grosjean, Claude Makelele, Olivier Jacque, Jean Galfione, Carole Montillet, ou encore Loïck Peyron.

La société, créée le 1er juin 2000 par 2 anciens athlètes de haut-niveau, entend continuer le développement de ses activité dans son coeur de métier tout d'abord, avec le rachat récent de Sportail.net se donnant pour objectif la création d'un réseau d'informations sportives « unique et original » (cinéma, sport business, jeux/logiciels, annuaire de recherche).

Cette stratégie de diversification se fait également sur le terrain du offline avec l'acquisition, en exclusivité et pour 3 ans, de la gestion des droits marketing et audiovisuel du Décastar, meeting mondial d'épreuves combinées (décathlon et héptathlon) qui se déroule chaque année à Talence (33).

Sportifsonline souhaite assurer la pérénité et la profitabilité de la manifestation tout en essayant d'accroître la médiatisation de l'événement (qui faisait défaut lors des dernières éditions), ainsi que la promotion et les opérations de relations publiques.

« Outre la gestion des droits TV et des espaces publicitaires, Sportifsonline interviendra à travers diverses opérations de relations publiques à destination des différents publics de l'événement afin de faire du Décastar, dont l'édition 2002 aura lieu les 21 et 22 septembre prochains, un des événements majeurs de la saison athlétique. », explique la société.

En se positionnant sur le marché des droits marketing d'événements sportifs, en attendant d'intervenir dans le domaine de la gestion de droits marketing de sportifs, Sportifsonline indique vouloir s'inscrire « dans une logique de développement visant à en faire un acteur qui compte sur le marché du marketing sportif traditionnel. »

Cette diversification dans le domaine de la gestion des droits marketing devrait s'accentuer très prochainement avec la signature d'autres contrats de gestion d'événements à portée internationale, a indiqué la société.

Outre cet axe de développement, Sportifsonline va également faire prochainement irruption dans le secteur de la production audiovisuelle, en association avec la société Rosebud Production dirigée par Philippe Azoulay, avec pour objectif la réalisation de documentaires sur des champions lors de leurs participations à des événements majeurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
42 pays adoptent des normes pour une IA plus
Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
scroll top