Bruxelles approuve la création du portail de réassurance en ligne Inreon

24 mai 2002 à 00h00
0
L'exécutif européen donne son feu vert à la création d'Inreon (www.inreon.com), place de marché interentreprises consacrée à la réassurance.

Ce portail permettra aux assureurs et aux courtiers d'assurance d'obtenir des offres et tarifs de réassureurs pour la couverture de gros risques de dommage aux biens et de catastrophe, mais aussi de conclure des contrats de réassurance en ligne.

Plate-forme de commerce électronique interentreprises, Inreon a été créée par Swiss Re et Munich Re, deux géants mondiaux de la réassurance, la société de conseil Accenture, et l'entreprise technologique Internet Capital Group.

Actuellement, ces deux membres fondateurs, Swiss Re et Munich Re, ainsi que 12 autres réassureurs et 50 organismes assureurs et courtiers d'assurances participent au développement d'Inreon.

La Commission européenne affirme avoir acquis une grande expérience dans l'examen des marchés électroniques, et signale que "ces bourses électroniques ont généralement des effets favorables sur la concurrence car elles créent davantage de transparence entre la demande et l'offre et réduisent les coûts."

Néanmoins, celles-ci peuvent aussi poser des problèmes de concurrence "si la plate-forme est utilisée pour échanger des informations commerciales sensibles afin d'interdire l'accès au marché à des concurrents ou pour s'allier en vue d'achats ou de ventes en commun", précise Bruxelles dans un communiqué publié vendredi.

Après examen de la notification d'accord déposée par Swiss Re et Munich Re devant la Commission, Bruxelles a considéré que l'opération "offrait des garanties suffisantes pour s'assurer que les sociétés mères et les autres utilisateurs d'Inreon n'aient pas accès à des données confidentielles relatives à leurs concurrents."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Evolium SAS va utiliser la technologie 3G de NTT DoCoMo
Brevets : Les Etats-Unis enquêtent sur Samsung Electronics
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
CVFM dynamise ses services contre les
Network-Angels et la CCIP à l'heure du
Evolium SAS va utiliser la technologie 3G de NTT DoCoMo
Brevets : Les Etats-Unis enquêtent sur Samsung Electronics
Partenariat Nerim / Serveur Express dans l'hébergement dédié
CVFM dynamise ses services contre les
Network-Angels et la CCIP à l'heure du
Haut de page