Lexmark soutient l'action de PlaNet Finance

Par
Le 23 mai 2002
 0

Lexmark soutient l’ONG PlaNet Finance dans son action en faveur de la réduction de la fracture économique par le biais de la microfinance.

Lexmark, fabricant à l'échelle mondiale de produits d'impression, signe un partenariat avec PlaNet Finance, organisation non gouvernementale internationale créée en 1998 (www.planetfinance.org).

PlaNet Finance fédère les institutions de microfinance (IMF) pour «faciliter l'accès des femmes et des hommes les plus démunis au micro-crédit, et contribuer à l'amélioration durable de leur condition de vie en leur permettant de financer l'éducation et la santé de leur famille.»

«Si Lexmark décide aujourd'hui d'apporter tout son soutien à PlaNet Finance, c'est pour étendre modestement son action citoyenne à la réduction de la fracture économique Nord-Sud», remarque Michel DERMONT, Vice-président et Directeur général de la division grand public de Lexmark Europe.

Dans un communiqué, Lexmark affirme que son initiative est en parfaite adéquation avec son engagement pour le développement durable.

Le fabricant prendra en charge l'activité d'impression de PlaNet Finance en équipant le siège parisien d'une nouvelle architecture à base d'appareils multifonctions et d'imprimantes, et en assurant le support technique pendant 5 années.

Jacques ATTALI, Président-fondateur de PlaNet Finance, affirme de son côté :

«Grâce au soutien de Lexmark, nous pourrons beaucoup mieux encore aider les institutions de microfinance à se faire connaître et à disposer des ressources qui pourront un jour leur permettre de fournir à chacun les moyens de ne plus dépendre de la charité.»

PlaNet Finance s'est donnée pour mission de contribuer à la professionnalisation et au refinancement du secteur de la microfinance à travers quatre pôles :

La réduction de la fracture numérique (soutien aux banques 'des pauvres') ; le transfert des connaissances (e-learning) ; la transparence (PlaNet Rating) et le refinancement des IMF par les fonds d'investissement ; et enfin le financement des IMF, via son propre fonds de crédit rotatif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top