Philippe Karsenty : ZEteKno.com, gestionnaire "Intelligent" de NewsLetters

03 janvier 2002 à 00h00
0
Philippe KARSENTY, fondateur de la société getZEnews présente son offre de gestion de newsletters ZEteKno.com

PU - Monsieur Philippe Karsenty, bonjour. En quelques mots, pourriez-vous présenter ZEteKno.com ?

PK - ZEteKno.com, c'est le Gestionnaire Intelligent de Newsletters.
ZEteKno permet à tout éditeur ou entreprise, disposant ou ne disposant pas de site internet, de bénéficier d'une solution de création, gestion et d'envoi de newsletters performante.
Nous offrons à nos clients toute une panoplie de tableaux de bord qui leur permettent de mieux comprendre ce que font les internautes, de les fidéliser et de savoir pourquoi ils les quittent, quand malheureusement, ils se désabonnent.

PU - Comptez-vous établir des synergies entre ZEteKno et getZEnews.fr ?

PK - Ces synergies sont évidentes. Le fait que getZEnews.fr soit le seul Kiosque du Net qualitatif nous a permis de développer une activité de conseil pour les éditeurs qui ont choisi de nous faire confiance. Nous accompagnons ces éditeurs dans toute leur démarche newsletter, nous leur évitons de faire certaines erreurs et nous leur permettons d'optimiser l'outil newsletter qu'ils mettent en place.

En terme de synergie, il est aussi vrai que certains éditeurs viennent nous proposer certaines newsletters sur getZEnews.fr que nous refusons car leur fonctionnement technique est souvent aléatoire. C'est alors que nous pouvons proposer notre solution ZEteKno.com. Et pour finir, lorsqu'un client qui utilise ZEteKno souhaite faire référencer sa newsletter sur getZEnews.fr , les portes lui sont grandes ouvertes.

PU - Tout comme la création de site, la gestion de newsletters est une activité désormais très concurrentielle. A l'image de Net2one, de nombreuses sociétés se retirent de ce marché. Quelle sera votre recette ?

PK - Notre recette est plutôt simple : beaucoup de fonctionnalités, une ergonomie simplifiée, un service efficace et performant, des charges réduites, et donc un excellent rapport qualité prix !
Nous n'avons pas eu la chance de lever des capitaux, ou plutôt, nous avons eu la chance de ne pas en lever : nous avons donc adapté nos besoins à nos moyens.

Pas de bureaux somptueux, pas de communication excessive, juste une petite équipe soudée qui cherche à offrir des services à ses clients tout en permettant à l'entreprise de vivre et de croître.

Par ailleurs, nous avons dès le départ essayé de travailler à l'écoute de nos clients et de répondre à leurs attentes, tant du côté éditorial que du côté informatique. Nous sommes les partenaires des directions informatiques qui se déchargent sur nous de l'application newsletter. De ce fait, ils ne nous ont jamais vu comme des concurrents externes mais comme des associés avec lesquels il était intéressant de collaborer.

PU - Comme l'un de vos concurrents, Splio, comptez-vous lancer une version gratuite de votre service ?

PK - Non, car nous pensons que notre service a beaucoup de valeur et que la gratuité comme produit d'appel n'a pas grand sens. En ce qui nous concerne, nous préférons travailler en étroite collaboration avec peu de clients que nous choyons et que nous faisons payer pour ce service. En fait, nous préférons être les « Fauchon » de le newsletter plutôt que les « Leader Price » ;-)) tout en pratiquant des prix réduits !

PU - Parmi vos clients, certains envisagent-ils de faire des newsletters payantes ? Leur fournirez-vous la plate-forme de commerce électronique associée ?

PK - Votre question est tout à fait pertinente puisque nous sommes actuellement en train de mettre en place ce service de newsletters payantes (qui sont d'ailleurs depuis peu présentes sur getZEnews.fr).
Nous ne fournirons pas de plate-forme de commerce électronique car cela n'est pas notre métier. En effet, nous pensons qu'on ne fait bien que ce sur quoi on est spécialisé. Et notre spécialité, ce sont les newsletters !

PU : Les opérateurs cherchent à faire fusionner SMS et e-mail. Que pensez-vous de ce marché ? Comptez-vous y prendre pied ?

PK - Absolument pas ! Notre position est que la lecture sur téléphone portable ou sur PDA est peu confortable. Nous préférons nous concentrer sur la gestion de newsletters accessibles sur écran d'ordinateur.

PU - Après le kiosque et l'hébergement de newsletters, quels seront vos prochains développements ? l'activité publicitaire ou le marketing direct ?

PK - Nous sommes à la recherche d'une alliance avec une régie publicitaire afin d'optimiser les relations que nous avons avec les éditeurs. Nous pouvons apporter une solution technologique performante ainsi que d'excellents contacts pour développer une clientèle, tant du côté des éditeurs que des acheteurs d'espace publicitaire.

PU - Avez-vous des commentaires à ajouter ?

PK - Notre position est que la newsletter est l'avenir du web.
En effet, plus grand monde ne va visiter les sites, chaque internaute a sa sélection de sites et n'y retourne qu'occasionnellement. Et puis, de temps en temps, il oublie un site et n'y revient plus. L'avantage majeur de la newsletter est de se rappeler au bon souvenir de l'internaute quand il le faut.

PU - Monsieur Karsenty, je vous remercie.

Propos recueillis par Pascale Ulmo
Modifié le 18/09/2018 à 14h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UIT et OMPI cherchent à développer les noms de domaine multilingues
L’équipe de JP Chevènement choisit la solution CRM de Linkeo
iProgress organise une conférence sur la formation en ligne
Perspectives du Commerce en Ligne en France selon Jupiter MMXI
Qualcomm lance ses premiers mobiles 3G CDMA 2000 1X
UIT et OMPI cherchent à développer les noms de domaine multilingues
L’équipe de JP Chevènement choisit la solution CRM de Linkeo
iProgress organise une conférence sur la formation en ligne
Perspectives du Commerce en Ligne en France selon Jupiter MMXI
Qualcomm lance ses premiers mobiles 3G CDMA 2000 1X
Haut de page