Fabien Penso : Linuxfr.org, 1er site français qui traite de la communauté Linux

ahabian
26 décembre 2001 à 00h00
0
Fabien Penso, président de l'association loi 1901 linuxfr.org et co-fondateur de Dbee analyse sa carrière sur le net et l'évolution de Linux en France

AH : Pouvez-vous présenter votre parcours professionnel ?

FP : Après une année aux USA pour passer le diplôme de fin d'étude Américain (équivalent du BAC) je suis revenu en France pour terminer ma scolarité. Je suis ensuite resté quelques mois à la FAC, puis comme j'y portais peu d'intérêt, je suis parti. J'ai commencé à travailler dans des sociétés Internet, pour terminer chez Worldmédia Live en tant que directeur technique où je suis resté 1 an et demi. Je travaille désormais dans une société de streaming, DBee (http://www.dbee.com), dont je suis cofondateur.

AH : Pourquoi avoir monté Linuxfr.org ?

FP : Et bien à l'époque il n'existait pas de site francophone tournant autour de Linux qui me satisfaisait. J'ai donc, avec l'aide d'amis, commencé le site linuxfr qui était, à ses débuts, bien moins important qu'aujourd'hui.

AH : Vous choisissez de rediriger les visiteurs de chaque brève de linuxfr vers sa source sur le net. Pourquoi ne pas créer vous-même votre contenu ?

FP : Créer son contenu prend beaucoup de temps. Les personnes qui travaillent derrière LinuxFr pour le gérer le font sur leur temps libre, et il n'est pas possible pour nous de ne faire que créer notre contenu. Cependant quelques sections sont le fruit de notre travail, telles que la section Livre, ou Test.

AH : Linuxfr est une association loi 1901, qui sont aujourd'hui les membres actifs ? Pourquoi ne pas changer de statuts ?

FP : Les membres actifs sont très peu nombreux. L'association n'a pas pour but d'avoir beaucoup de membres. Elle avait été créée à l'époque pour avoir un status légal pour nous représenter lors de manifestation, rôle qu'elle remplit très bien. Nous n'avons aucune raison de changer les statuts.

AH : Il n'y a volontairement aucune publicité sur le portail Linuxfr, pour quelle raison ? Voulez-vous rester indépendant ?

FP : Nous souhaitons rester indépendant car ça nous permet de continuer à dire ce que l'on pense sans subir de pression. Nous ne voyons aucune raison de changer cette façon de travailler. Les gens qui travaillent derrière LinuxFr ne tirent pas d'argent de ce site, et la plupart des contributions sont faites de la part de visiteurs, le système fonctionne très bien comme ça.

AH : Seriez-vous prêt a être racheté par un grand groupe du logiciel libre ? et par une entreprise « classique » ?

FP : Non nous ne cherchons pas à être racheté, ni à court terme,
ni à long terme. Nous n'avons globalement jamais été
contacté par quelqu'un de sérieux, et si c'est le cas on s'en n'est sans doute pas aperçu. De toute manière nous ne répondrions pas.

AH : Actuellement, Linuxfr coûte de l'argent, comment faites-vous pour assurer son avenir sans vous ruiner ?

FP : LinuxFr ne coûte finalement pas trop d'argent. Le matériel est payé soit par des dons faits à l'association (dont nous avons effectivement toujours besoin), soit par des membres de l'association. La meilleure assurance qu'à LinuxFr concernant sont avenir et que le site tourne de manière que je qualifierai d'"auto-démmerdant". On s'arrange pour qu'on en ait le moins possible à faire. Le seul travail est l'administration des serveurs, et la modérations des nouvelles. Pour le premier problème Linux nous aide beaucoup, et l'administration est relativement aisée, pour la seconde nous proposons à des habitués de LinuxFr de nous aider. Nous avons aujourd'hui environ 10 modérateurs, ce qui parait suffisant.

AH : Il semble y avoir certaines tensions entre Linuxfr et toolinux.com, site similaire à Linuxfr. Comment cette tension a commencé ?

FP : Le PDG de ce site web qui ne connaissait pas grand chose au Logiciel Libre quelques mois avant la création de sa structure s'est amusé à contacter tous les acteurs du Libre en France en indiquant qu'il avait pour projet un site web sur Linux, site qui 'écraserait' LinuxFr en quelques mois. L'histoire ne mérite pas qu'on s'attarde plus dessus, nous y portons de toute manière relativement peu d'intérêt.

AH : De plus en plus de magazines spécialisés dans les logiciels libres sont obligés de cesser de paraître et certains sites web comme dernièrement fr.linuxstart.com ont fermé. Comment expliquez-vous cela ?

FP : L'économie actuelle étant ce qu'elle est, les niches qui fonctionnaient jusqu'à maintenant ne fonctionnent plus. De plus pour LinuxStart je crois que la société à laquelle appartient ce portail n'est pas intéressé par une version française.

AH : Que conseilleriez-vous comme distribution Linux à un utilisateur de base qui veut commencer à utiliser ce système d'exploitation ? et à un expert ?

FP : Pour un utilisateur débutant, j'aurais sans doute tendance à conseiller une Mandrake. Pour un expert, il aura déjà sa préférence. J'utilise pour ma part la distribution Debian depuis plusieurs années, et je ne risque pas de changer.

AH : De plus en plus de journaux consacrent une partie sur les logiciels libres. Linux est-il selon vous un effet de mode ?

FP : Je ne crois pas. Les journalistes ont bien compris depuis déjà fort longtemps que Linux était un système très intéressant, de part la manière avec laquelle il est développé, mais aussi par sa fiabilité et sa robustesse. Je pense qu'il prendra une place de plus en plus importante avec les années.

AH : Ne pensez-vous pas qu'il existe trop de distributions basées sur le même système ? Linux Mandrake ou RedHat sont des systèmes proches ?

FP : Non, je ne pense pas. Mandrake et sont désormais, à ma connaissance, bien différents. Ils utilisent cependant le même format de paquet.

AH : Vous développez en parallèle de Linuxfr, des technologies comme somenews.com ou somelist.com ou DaCode. Pouvez-vous nous parler de ces projets ? Comment trouvez-vous le temps de faire tout cela ?

FP : SomeNEWS est un projet GPL qui permet de créer des sites à partir d'information d'autres sites, et en faisant une citation de l'article. SomeNEWS a la possibilité de récupérer l'intégralité des articles, mais pour des raisons légales évidentes, le site se contente d'une phrase. Quelqu'un qui installe un SomeNEWS sur un serveur local pourra faire ce qu'il souhaite. SomeLIST est un projet qui archive les listes de diffusions, en gérant les attachements et autres subtilités. Il est développé en coordination avec Fabien Seisen et n'est plus développé. Il tourne 'tout seul' (update: somelist a été fermé car il était gourmand en espace disque, et peu accédé).

daCode est le moteur GPL qui est utilisé sur le site LinuxFr, il permet la mise en place de site similaires. Le développement se focalise sur les performances du moteur, pour nous permettre de gérer la charge de LinuxFr sur des machines relativement standarts.

Le temps pour faire tout cela n'est pas si important, les deux premiers projets ne sont plus développés, et tournent tout seul, le moteur daCode quand à lui a désormais un nombre suffisant de développeurs pour le faire avancer sans une contribution aussi grande de ses auteurs qu'il y a quelques mois.

AH : Quelles sont les évolutions à venir sur Linuxfr ?

FP : Il n'y a pas d'évolutions relativement importante dans les semaines à venir. Le système tourne relativement bien à ce jour, le nouveau système d'auto-modération des commentaires remplit plus ou moins bien son rôle. Toutes les nouveautés se focalisent autour du moteur daCode, et LinuxFr sera bientôt mis à jour.

La branche 1.4 pour daCode vient d'être créée, et nous sommes dans une phase de stabilisation du code pour sortir une release d'ici 1 mois ou 2.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le législateur américain cherche toujours à interdire les logiciels de reconnaissance faciale
CES 2021 : notre recap' des meilleurs périphériques présentés lors de l’événement
Bon plan RED by SFR : l'offre Big RED 200 Go à 15 €/mois prend fin à minuit !
Wikimédia France : quel avenir pour la fondation aux multiples visages ? (Interview)
Boostez votre PC avec ce SSD WD Blue 1 To M.2 au meilleur prix chez Cdiscount
Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Haut de page