PalmOS et Symbian veulent des processeurs rapides

Par
Le 16 décembre 2001
 0

Après WindowsCE, c'est au tour de PalmOS version 5 et de Symbian d'annoncer leur portage prochain sous architecture ARM

Après WindowsCE, c'est au tour de PalmOS version 5 et de Symbian d'annoncer leur portage prochain sous architecture ARM

Le succès du iPaq de Compaq, premier ordinateur de poche cadencé à 206 Mhz grâce au processeur Intel StrongArm semble avoir inspiré les éditeurs de système d'exploitation. Après WindowsCE (PocketPC), c'est au tour de PalmOS d'annoncer le support d'une architecture ARM 7 pour son futur OS v5 sous 32 bits et de Symbian v 6.1d'annoncer son portage sous l'architecture Intel StrongArm
L'arrivée prochaine d'applications multimédia, en ligne ou locale, sur les terminaux mobiles, impose à ces deux éditeurs d'adopter des Processeurs plus rapides. Jusqu'à présent, les processeurs 140 pour produits sous PalmOS (Palm, Handspring, Sony) ne dépassaient pas les 33 Mhz, les rendant difficillement compatibles avec la lecture de fichiers audiovisuels.
Ce choix pourrait néanmoins pénaliser lourdement l'autonomie des futurs terminaux mobiles. Ainsi, pratiquement aucun PocketPC 2002 (Nec, Compaq, Casio, HP, Toshiba), ne semble en mesure de dépasser les 15 heures d'autonomie.
Autonomie ou Multimédia ? les mobinautes auront certainement le choix.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top