goPublic-IT réunira à Londres les sociétés européennes candidates à une introduction en bourse

28 novembre 2001 à 00h00
0
29 sociétés européennes des secteurs des technologies et biotechnologies en phase de pré-IPO se présenteront à goPublic-IT à Londres, les 3 et 4 décembre

La première édition de goPublic-IT, qui se tiendra à Londres les 3 et 4 décembre 2001, réunira 29 sociétés européennes du secteur des technologies et biotechnologies, candidates à une introduction sur l'une des places boursières européennes en 2002-2003.

Avec le soutien de la Commission Economique Européenne (CEE) et en partenariat avec les deux principales bourses européennes, Euronext (fusion des bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam) et le London Stock Exchange, goPublic-IT a pour ambition d'être la première place de marché pour encourager et accélérer l'introduction en bourse des sociétés les plus innovantes.

goPublic-IT permettra notamment à ces sociétés de lancer leur processus d'introduction et de développer leur notoriété auprès de la communauté financière internationale. Par ailleurs, ces rencontres donneront la possibilité aux investisseurs d'identifier leur deal FlOw de 2003 pour un dernier tour de financement privé et pour une introduction en bourse.

« A l'heure où les analystes et les experts confirment une reprise des marchés pour le second semestre 2002, goPublic-IT construit le deal flow de la reprise et entend attiser l'intérêt des investisseurs, démontrer le potentiel des sociétés high-tech et des sciences de la vie pour aider les meilleures d'entre elles à lever près de 2 milliards d'euros » explique Stéphane Roussier, Président de FF&T Group, organisateur de l'événement.

Les sociétés inscrites sont des sociétés européennes (Allemagne 2, Danemark 1, Finlande 2, France 10, Irlande 4, Grande-Bretagne 5, Norvège 1) et 4 sociétés israéliennes.
6 sont issues du secteur des sciences de la vie (santé/pharmacie, bio-informatique), les autres provenant des secteurs high-tech (13 software, 7 télécom, 2 internet et 1 hardware).
Tous les business models présentés sont de type B-to-B ; une société est également orientée B-to-C.

Les montants prévisionnels de la levée de fonds lors de l'IPO sont estimés à 1.4 Milliard d'euros.
6 sociétés prévoient de s'introduire en bourse en décembre 2002. Toutefois, la grande majorité d'entre elles tablent sur une introduction en juin 2003 ; seules 3 sociétés n'ont pas d'échéancier précis.
10 des 29 sociétés présentées sont en cours de levée de leur 3ème tour de financement privé.
Dans l'ordre décroissant, les sociétés présentées misent sur une introduction en bourse pour accompagner leur développement, procéder à des opérations de croissance externe, renforcer leurs départements vente/marketing ou R &D et favoriser leur expansion internationale.

La valorisation moyenne suite au 2nd tour est de 485 MF, la plus forte est de 2750 MF (3ème tour) et la valorisation la plus faible est de 79 MF. A l'occasion de leur 1er tour, les entreprises sélectionnées ont levé 50M F en moyenne. La plus importante levée aura été de 240M F. 14% des sociétés ont réalisé leur premier tour en 1998, 32% d'entre elles en 1999, 43% en 2000, et 11% en 2001.
Pour leur date de création, 28% ont été crées en 1996 ou avant, 31% en 1997/1998 , 31% en 1999 et 10% en 2000.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Les véhicules hybrides et électriques ont le vent en poupe chez Mercedes-Benz
Apple abandonnerait déjà son iPhone mini
Binance propose désormais l’achat d’actions tokénisées et ouvre le bal avec celle de Tesla
Gestion des dossiers médicaux : Google pourrait retenter sa chance avec un nouveau service
DuckDuckGo va bloquer FloC, le nouveau système de traçage de Google
Unity ajoute un support natif du DLSS de NVIDIA à son moteur
Les podcasts débarquent sur Amazon Music France
Spotify annonce Car Thing, un appareil en édition limitée pour profiter du service en voiture
Haut de page