Wanadoo chute de 14.39% sur les cessions d’actions par Nixons

27 novembre 2001 à 00h00
0
Wanadoo chute de 14,39%, soit la plus forte baisse du SRD, suite à la cession de 50 millions d'actions par le britannique Nixons auprès d'institutionnels

Le distributeur britannique d'électronique grand public Dixons a procédé ce mardi au reclassement sur le marché de 50 millions de titres Wanadoo, au prix de 5,60 euros pièce, soit un montant total 280 millions d'euros. Le montant initial d'actions offertes a été porté de 40 millions à 50 millions d'actions en raison de la forte demande.

Le groupe britannique avait reçu 181,6 millions de titres Wanadoo soit 12.5% du capital de la société après avoir vendu à la filiale internet de sa part dans Freeserve, soit 79,2% du capital du fournisseur britannique d'accès à internet, dans le cadre d'une offre publique d'échange (OPE) en décembre 2000.

Les actions n'ont pas été offertes au public en France et ont donné lieu à un placement auprès d'investisseurs institutionnels. Dirigée par Merrill Lynch, l'opération a débuté aujourd'hui par la constitution du carnet d'ordres (“book-building”). "Les termes définitifs du reclassement devraient être annoncés le ou autour du 27 novembre", précise Wanadoo.

En fin de journée, le directeur financier de Nixons a déclaré dans un communiqué : « Le placement a été un succès et nous sommes satisfaits par l'accueil positif que lui ont réservé les fonds institutionnels ».

Provoquant un mouvement de panique sur la valeur, celle-ci a été suspendue une partie de la journée et chute, en clôture à la bourse de Paris, de 14,39% à 5,65 euros, soit la plus forte baisse du SRD.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

NetPME.fr, le portail pour les décideurs d’entreprise en version 3
Kompass.fr consolide son contenu avec Optima Licensing
Le Président de l’ART analyse le développement des hauts débits
Les Chambres de Commerce et d'Industrie lancent le sceau TrustInfo
my.palm.com ne sera accessible qu'aux
NetPME.fr, le portail pour les décideurs d’entreprise en version 3
Kompass.fr consolide son contenu avec Optima Licensing
Les Chambres de Commerce et d'Industrie lancent le sceau TrustInfo
Le Président de l’ART analyse le développement des hauts débits
my.palm.com ne sera accessible qu'aux
Haut de page