"Libertés-immuables.net" veut dénoncer les dérives post-attentats

Ariane Beky
16 novembre 2001 à 00h00
0
Reporters sans frontières, la FIDH et Human Rights Watch mettent en ligne un site qui dénonce "les dérives sécuritaires" enregistrées depuis le 11 septembre.

Reporters sans frontières (RSF), la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) et Human Rights Watch (hrw.org) ont inauguré vendredi un site Internet commun.

Le portail www.libertes-immuables.net, en référence ironique à la riposte militaire américaine sur l'Afghanistan ("Enduring freedom"), a pour objectif de "dénoncer les dérives sécuritaires constatées depuis les attentats du 11 septembre."

Attentats qui ont fait des milliers de victimes aux Etats-Unis, à New York, Washington, et aux environs de Pittsburgh.

"Depuis ces attentats, on observe qu'une somme de décisions ont été prises qui sont autant de coups de canif dans les libertés individuelles et collectives", déclarait Robert MENARD, secrétaire général de RSF, lors d'une conférence de presse.

Le site met en garde contre des mesures "totalement illégitimes prises au nom de la lutte légitime contre le terrorisme."

www.libertes-immuables.net recense les communiqués des trois organisations fondatrices, propose des articles de presse, des forums, et des liens vers d'autres associations de défense des droits de l'Homme.

Depuis le 11 septembre les "atteintes, arbitraires ou légalisées, aux droits humains, à la liberté de la presse et de l'information sur Internet, se multiplient. "

Antoine BERNARD Directeur exécutif de la FIDH se dit "extrêmement inquiet". Il remet en cause le décret présidentiel américain signé le 13 novembre dernier.

Ce décret autorise la création de tribunaux militaires d'exception "pour juger les citoyens non-américains qui se rendent coupables d'actes terroristes."

Ce dispositif "permet aux autorités de pouvoir agir en quasi impunité contre des suspects, puisqu'elles n'ont plus à divulguer ni leurs sources, ni leurs preuves."

Cette mesure concerne en premier lieu Oussama Ben Laden et ses acolytes.

Une version anglaise de libertes-immuables.net devrait être accessible dès lundi 19 novembre. A l'avenir, une version espagnole devrait également être proposée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top