66 nouvelles start-up ont été créées le mois dernier à Paris !

Par
Le 14 novembre 2001
 0

La création de start-up connaît un regain d’intérêt dans la capitale mais ne doit pas masquer les nombreuses défaillances qui montrent un secteur en crise.

La création de start-up connaît un regain d'intérêt dans la capitale mais ne doit pas masquer les nombreuses défaillances qui montrent un secteur en crise.

Le greffe du Tribunal de commerce de Paris publie chaque mois une synthèse des derniers chiffres de la vie des entreprises de la capitale. Ce baromètre traite à la fois de la création et de la défaillance des entreprises, avec un zoom sur les start-up.

Les difficultés économiques et financières rencontrées par les entreprises se traduisent par un nombre élevé de « défaillances » au mois d'octobre.

Deux chiffres relevés par les services du greffe indiquent que cette dégradation risque de se poursuivre dans les prochaines semaines.
289 dirigeants d'entreprises se sont présentés le mois dernier pour déclarer leur cessation des paiements, soit 36% de plus qu'en octobre 2000. De même, les demandes d'assignation en redressement et en liquidation judiciaires présentées devant le Tribunal à l'initiative des créanciers subissent une augmentation de 15%.

Le montant du passif déclaré par les entreprises défaillantes est en forte hausse (635 millions de Francs en octobre 2001, contre 432 millions en octobre 2000), en raison des dettes élevées déclarées par les start-up engagées dans la NetEconomie.

Ces défaillances participent à la dégradation de l'emploi salarié dans Paris intra-muros, essentiellement dans les secteurs d'activité suivants : industrie (206 emplois), transport (151 emplois) et immobilier et services aux entreprises (361 emplois).

Cependant, la baisse de création d'entreprise semble enrayée avec 2 279 immatriculations au Registre du commerce et des sociétés, soit 20% de plus qu'en septembre 2001. Les chiffres d'octobre restent néanmoins inférieurs à la moyenne 2000 (2 500 créations).

On soulignera notamment, que les immatriculations de jeunes pousses engagées dans la NetEconomie connaissent un certain regain en octobre. 66 nouvelles start-up ont été créées le mois dernier, soit une hausse de 43% par rapport à septembre 2001 (moyenne mensuelle 2001 : 79).

Cependant, si cela n'empêche pas la dégradation du secteur de la NetEconomie de se poursuivre : 21 défaillances de start-up ont été enregistrées en octobre, contre 19 en septembre et 9 au mois d'août.

Par ailleurs, le greffe du Tribunal de commerce de Paris note qu'après avoir subi un ralentissement en août et en septembre, les investissements des entreprises parisiennes reprennent de la vigueur en octobre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top